Gaspard Terrasson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gaspard Terrasson
Biographie
Naissance
Décès
Autres informations
Religion

Gaspard Terrasson est un oratorien et prédicateur français, frère de Jean Terrasson, né à Lyon en 1680, mort à Paris en 1752.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il entra dans l'ordre des Oratoriens, s'adonna d'abord à l'enseignement, puis se livra tout entier et avec un grand succès à la prédication. L'ardeur qu'il mit à embrasser les doctrines jansénistes le força à abandonner la prédication et à quitter l'Oratoire. Terrasson devint alors curé de Trésigny, dans le diocèse d'Auxerre, puis se fixa à Paris.

Il joignait à beaucoup de savoir une grande modestie. Ses Sermons sont remarquables par la noble simplicité avec laquelle on y trouve exprimées les idées les plus élevées. Ils ont été imprimés à Paris (1740, 4 vol. in-12).

Terrasson a laissé, en outre sous le voile de l'anonyme, un livre intitulé Lettres sur la justice chrétienne (Paris, 1733, in-12), que la Sorbonne censura. Les Nouveaux sermons d'un prédicateur célèbre (Utrecht, 1733, in-12), qu'on lui a attribués, paraissent être de son frère.

Source[modifier | modifier le code]

« Gaspard Terrasson », dans Pierre Larousse, Grand dictionnaire universel du XIXe siècle, 1863-1890, 15 vol. [détail des éditions].