Gare de Kayashima

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kayashima
Image illustrative de l’article Gare de Kayashima
Vue extérieure de la gare
Localisation
Pays Japon
Commune Neyagawa
Coordonnées géographiques 34° 44′ 51″ nord, 135° 36′ 41″ est
Gestion et exploitation
Exploitant Keihan
Services Ligne principale Keihan
Caractéristiques
Voies 4
Quais 2
Historique
Mise en service

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Kayashima

Géolocalisation sur la carte : préfecture d'Osaka

(Voir situation sur carte : préfecture d'Osaka)
Kayashima

La gare de Kayashima (萱島駅, Kayashima-eki?) est une gare ferroviaire située dans la ville de Neyagawa, dans la préfecture d'Osaka au Japon. Elle est exploitée par la compagnie Keihan et présente la particularité d'être construite autour d'un arbre dont l'âge est estimé à environ 700 ans.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

La gare de Kayashima est située au point kilométrique (PK) 12,8 de la ligne principale Keihan.

Histoire[modifier | modifier le code]

La gare de Kayashima est inaugurée le . En 1972, la compagnie Keihan, tenant compte de l'évolution démographique de la banlieue nord-est d'Osaka, entame une extension du réseau ferroviaire local, en construisant une voie surélevée de la gare de Doi (en) de Moriguchi au poste d'aiguillage Neyagawa, à Neyagawa. Le projet nécessitant un déplacement de la gare de Kayashima, la compagnie ferroviaire acquiert le domaine d'un sanctuaire shinto proche de la gare : le Kayashima-jinja[1],[2]. Face à l’opposition des riverains, soucieux de préserver le camphrier sacré du lieu saint[3],[5], la compagnie revoit ses plans et décide d’aménager la nouvelle gare autour de l'arbre vieux de 700 ans — il a été planté à l'époque de Kamakura (1185 – 1333) —. La nouvelle desserte de la ligne principale Keihan est terminée en 1980. Un sanctuaire shinto a été établi au pied de l'arbre, haut de 20 m et dont le tronc présente une circonférence de 7 m[4],[2],[6].

Services aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accès et accueil[modifier | modifier le code]

La gare, ouverte tous les jours, dispose de guichets de vente et des distributeurs automatiques.

Desserte[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le sanctuaire Kayashima (萱島神社, Kayashima-jinja?).
  2. a b et c (ja) Uran Sasaki, « ご神木、鉄路と生きる 萱島駅のクスノキ(未来への百景) » [« Le camphrier sacré de la gare de Kayashima (100 vues célèbres de l'avenir) »], Nihon Keizai Shinbun,‎ (consulté le 22 octobre 2018).
  3. (en) Steven C. Fedorowicz, « Remains of the 2018 Kayashima Shrine Tondo Festival », sur http://visualanthropologyofjapan.blogspot.com (consulté le 10 octobre 2018).
  4. a et b (en) Aaron Netsky, « Kayashima Station: a japanese train station built around a 700-year-old camphor tree. », Atlas Obscura (en), (consulté le 22 octobre 2018).
  5. Selon une rumeur locale, le camphrier multi-centenaire de Kayashima est habité par une divinité shintō qui le protège[4],[2].
  6. (ja) Mairie de Neyagawa, « 萱島神社のくすのき » [« Le camphier du sanctuaire Kayashima »],‎ (consulté le 22 octobre 2018).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]