Gâche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sur les autres projets Wikimedia :

Bâtiment[modifier | modifier le code]

  • La gâche est une auge qui permet de malaxer le béton, de mouiller le plâtre. Antérieurement ce terme désignait la palette servant à fabriquer le mortier, à battre le plâtre pour sa mise en place sur le mur.
  • La gâche désignait les cercles de fer attachées aux murs pour soutenir ou arrêter les tuyaux de plomb et les descentes des gouttières[1].

Imprimerie[modifier | modifier le code]

La gâche désigne le papier qui a été jeté pendant la phase de réglage du matériel d'imprimerie.

Langage[modifier | modifier le code]

La gâche est une place, un emploi, où le travail est aisé et bien payé (parler marseillais, parler forézien).

Également, terme du sud de la France désignant de petits travaux au noir.

Pâtisserie[modifier | modifier le code]

La gâche est une brioche, par exemple la Gâche de Normandie ou la Gâche de Vendée. Ce terme désigne aussi une palette outil de pâtissier. (Il a désigné autrefois une forme de pain).

Serrurerie[modifier | modifier le code]

La gâche est la partie fixe d'une serrure dans laquelle s'engage le pêne lors de la fermeture.

Ville[modifier | modifier le code]

Au Moyen Âge, une gâche est l'organisation du guet qui est faite par quartier ou gâche.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire universel François et Latin vulgairement appelé Dictionnaire de Trévoux, Compagnie des libraires associés, Paris, 1771, tome 4, p. 367, (lire en ligne)