Friedrich Adolf Krummacher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Friedrich Adolf Krummacher
Description de l'image FriedrichAdolfKrummacher.jpg.
Naissance
Tecklenburg, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Décès
Brême, Allemagne
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture allemand

Friedrich Adolf Krummacher, né le à Tecklenburg (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) et mort le à Brême, est un écrivain allemand.

Krummacher étudia la théologie à Duisbourg et la professa dans cette même ville, puis fut prédicateur dans divers pays et, en dernier lieu, à Brême.

Krummacher s’est fait une place à part dans les lettres allemandes par ses Parebeln (Paraboles ; Duisbourg, 1805), qui ont été traduites dans les diverses langues européennes, notamment en français par Teillac (Paris, 1838, in-8°) ; on y sent plus l’influence de la Bible que celle de Herder, que l’auteur s’était proposé pour modèle. Il leur a donné pour pendant Apologen und Paramuthien (Apologues et paramythes ; Ibid., 1810). On cite en outre de lui des livres édifiants et instructifs pour l’enfance, qui connurent un grand succès en leur temps.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Hymnus an die Liebe, 1801
  • Parabeln, 3 Bde., 1805-1817
  • Über den Geist und die Form der evangelischen Geschichte in historischer und ästhetischer Hinsicht, 1805
  • Die Kinderwelt. Gedicht in vier Gesängen, 1809
  • Festbüchlein, Tl. 1-3, 1808-1819
  • Apologen und Paramythien, 1809
  • Das Wörtlein: Und, eine Geburtstagsfeier, 1811
  • Der Eroberer, eine Verwandlung, 1814
  • Johannes, 1815
  • Apostolisches Sendschreiben an die Christengemeinden von dem was noth thut zur Kirchenverbesserung, 1815 (anonyme)
  • Leiden, Sterben und Auferstehung unseres Herrn Jesu Christi, 1818
  • Fürst Wolfgang zu Anhalt, eine Reformationspredigt, 1820
  • Briefwechsel zwischen Asmus und seinem Vetter, 1820
  • Die freie evangelische Kirche, ein Friedensgruß, 1821
  • Bilder und Bildchen, 1823
  • Katechismus der christlichen Lehre, 1823
  • Die christliche Volksschule im Bunde mit der Kirche, 1823
  • St. Ansgar, 1826
  • Das Täubchen, 1828
  • Der Hauptmann Cornelius, 1829
  • Die Geschichte des Reiches Gottes nach der heiligen Schrift, andeutender Text zu von Kügelgens Bildern, 4 Hefte, 1831-45
  • Leben des heiligen Johannes, 1833
  • Briefe. Nachlese (posthume), 1911

Source[modifier | modifier le code]

  • Gustave Vapereau, Dictionnaire universel des littératures, Paris, Hachette, 1876, p. 1143