François Giry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
François Giry
Biographie
Naissance
Décès
(à 53 ans)
Surnom
père Giry
Activité
Père
Autres informations
Ordre religieux
Œuvres principales
Vies des Saints

François Giry, né à Paris le et mort [1], plus connu sous le nom de Père Giry, est un prêtre et homme de lettres français, fils de l'académicien Louis Giry[2].

Il est célèbre pour son recueil sur les Vies des Saints, qui forme la substance des Petits Bollandistes de Mgr Paul Guérin[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

François Giry est le fils d'un des membres fondateurs de l'Académie française, l'avocat et homme de lettres Louis Giry, conseil privé de Mazarin. Il suit ses études au collège d'Harcourt et décide à l'insu de sa famille d'entrer au couvent de l'Ordre des minimes de Chaillot. Il prend l'habit le et prononça ses vœux le de l'année suivante[2].

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

Le père Giry est l'auteur d'un grand nombre d'ouvrages dont les plus connus sont :

  • L'Enfance de Jésus (un livre mystique sur l'enfance du Christ) ;
  • Entretien avec Jésus-Christ avec l'âme chrétienne, suivi d'aspirations saintes en vers ;
  • Le livre des cent points d'humilité ;
  • La règle du tiers-ordre des minimes ;
  • Les Vies des Saints, composées par le père Simon Martin, corrigées et augmentées par le père Giry (1683)
  • La vie de M. Olier, curé de S. Sulpice (1687) ;
  • Les Vies des Saints pour tous les jours de l'année, avec le Martyrologe romain (1715)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Raffron 1691
  2. a et b Michaud et Michaud v17
  3. Mgr P. Guérin, Les Petits Bollandistes d'après le père Giry, .

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Gabriel Michaud et Joseph Fr. Michaud, Biographie universelle, ancienne et moderne, vol. 17.
  • Père Claude Raffron, La vie du R.P. François Giry : ancien provincial des religieux minimes de la province de France, Delaunay, (lire en ligne)


Liens externes[modifier | modifier le code]