Les Petits Bollandistes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Petits Bollandistes
Auteur Mgr Paul Guérin
Pays France
Genre Hagiographie
Éditeur Bloud et Barral
Lieu de parution Paris
Date de parution 1865

Les Petits Bollandistes sont une collection de 15 volumes consacrés à la vie des saints et publiés par l'abbé Paul Guérin entre 1865 et 1869 à Paris. L'ouvrage tire son nom des Bollandistes, une société savante jésuite vouée à l'étude critique de la littérature sur la vie et le culte des saints.

Historique[modifier | modifier le code]

À l'origine de la série, une idée de l'éditeur Victor Palmé, qui souhaitait mettre à la portée du public français les Acta Sanctorum des Bollandistes, somme considérable et en latin[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le travail du père Giry (1635-1688) sur les Vies des Saints forme le fond de l'ouvrage.

Pour chaque jour de l'année sont donnés le Martyrologe romain, avec les additions du Martyrologe de France et de ceux des divers Ordres Religieux, Carmes, Basiliens, Bénédictins, Cisterciens, Camaldules, Capucins, Franciscains, Dominicains, Servites, Trinitaires, Chanoines réguliers, Ermites de saint Augustin, Congrégation de Vallombreuse. En moyenne, cinq ou six saints par jour, le plus souvent davantage, avec les principales circonstances et les traits caractéristiques de leur vie[1].

Approbation de l'Église[modifier | modifier le code]

La publication originale et les rééditions obtinrent de nombreuses approbations et félicitations, dont celle du pape Pie IX dans une lettre du [2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Revue du Monde Catholique, vol. 15, , p. 105.
  2. Tome 1, édition de 1876.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]