Fou du Cap

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Morus capensis

Œuf de Morus capensis. Muséum de Toulouse.

Le Fou du Cap (Morus capensis) est une espèce d'oiseaux marins, de la famille des Sulidae.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Lorsqu'il s'agit de bancs de sardines, ces oiseaux réunis en groupes, qui les chassent en plongeant sous l'onde, ont la particularité de pouvoir suivre leurs proies en nageant pour gagner la plus grande profondeur possible avant de remonter à la surface ; le phénomène n'est visible qu'en Afrique du Sud[1].

Vie sociale[modifier | modifier le code]

Chaque fois qu'un fou du Cap, mâle ou femelle, rentre au nid, il exécute une danse nuptiale complexe. Une étude réalisée par une équipe de biologistes de 2013 à 2016 en étudiant une colonie de fous du Cap de l’île de Malgas, au large de l’Afrique du Sud a montré qu'il s'agit en fait d'un système de communication qui indique la direction, la distance et le potentiel d'une zone de pêche, comme la danse des abeilles[2]. Certte étude concernait une colonie de 19 000 couples, soit 25 % de la population mondiale[3].

Galerie photo[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Révolutions dans la nature - Les courses des sardines, documentaire BBC diffusé le 28 novembre 2011.
  2. (en) Nicolas Courbin, Tendai Chinho, Lorien Pichegru, Ambalika Verma-Grémillet, Clara Péron et al., « The dance of the Cape gannet may contain social information on foraging behaviour », Animal Behaviour, vol. 166,‎ , p. 95-108 (DOI 10.1016/j.anbehav.2020.06.012).
  3. Site pourlascience.fr, article Le fou du Cap danse aussi pour communiquer, consulté le 1er octobre 2020.

Références externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :