Forêt claire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’écologie scientifique
Cet article est une ébauche concernant l’écologie scientifique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Une forêt claire est un type particulier de végétation arborée des régions tropicales.

Alors que les forêts naturelles tropicales ou tempérées humides ont une canopée normalement dense et jointive (les branches et le feuillage formant le houppier des arbres s'y emboîtent pour donner une ombre étendue et presque continue), dans une forêt claire, les rayons du soleil peuvent pénétrer entre les arbres.

Les forêts claires sont essentiellement présentes sur des sols pauvres et exposés à des aléas climatiques importants (sécheresse, grands froids, tempêtes, etc.) et/ou exposées à une forte pression de la part de mammifères herbivores ou d'invertébrés défolitateurs (certains papillons, certains criquets, etc.) On les trouve donc essentiellement réparties en zone sub-polaire (taïga), dans les prairies ou dans certaines savanes tropicales caractérisées par des arbustes ou des arbres dispersés.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :