Flapper

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Surnom[modifier | modifier le code]

  • Flappers est le nom donné aux États-Unis aux jeunes femmes garçonnes du début des années 1920, portant jupe ou robe courte laissant apparaître le genou, aux cheveux courts ou coupés au carré. S'appliquant à briser tous les canons de beauté et codes sociaux américains, la jeune femme est avant tout rebelle et avant-gardiste. Elle fume, boit et fréquente volontiers des garçons, dans une société américaine qui, au sortir de la première guerre mondiale, a opté pour la prohibition. L'actrice Colleen Moore lancera la mode et sera, selon le public américain, l'incarnation éternelle de la Flapper pour son interprétation dans le film Flaming Youth (en) de John Francis Dillon, sorti en 1923. F. Scott Fitzgerald, l'écrivain emblématique des années folles, décrit le premier, dans son essai Flappers and Philosophers dès 1920, le nouveau phénomène social américain que représentent les Flappers. Plus tard, le monde du cinéma encore, à travers les rôles de l'actrice Louise Brooks, puis le monde du cabaret, avec Joséphine Baker, et celui de la bande dessinée, avec Betty Boop, populariseront le modèle de cette coupe de cheveux[1].

Littérature[modifier | modifier le code]

  • Dans le troisième voyage de Gulliver, par Jonathan Swift les Flappers (parfois traduits en français par « valets frappeurs ») sont les serviteurs des savants de l'Île volante de Laputa qu'ils assistent dans leurs tâches de tous les jours et qu'ils tirent de leurs rêveries en claquant des mains devant eux ;
  • Flappers and Philosophers (en), est une collection de huit histoires de l'écrivain américain Francis Scott Fitzgerald, publiée en 1920 ;
  • The Flapper, était un magazine féminin américain publié en 1922.

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Flappers est le titre d'un texte de théâtre de Renaud Borderie, paru en 2013 chez L'Ire des Marges. Ce texte est inspiré par la passion amoureuse (et ravageuse) entre l'écrivain Francis Scott Fitzgerald et son épouse Zelda.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Though.co, « Flappers in the Roaring Twenties : Flappers dans les années folles », sur thoughtco.com (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :