Ferrotype

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la photographie
Cet article est une ébauche concernant la photographie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Un ferrotype, vers 1870

Le ferrotype, aussi appelé melainotype[1], est une technique photographique mise au point en 1852 par Adolphe-Alexandre Martin et qui supplanta peu à peu l'ambrotype à cause du faible coût des matériaux utilisés et de la rapidité du procédé.

Technique[modifier | modifier le code]

Une fine plaque de tôle recouverte d'un vernis noir et d'une émulsion au collodion produisait après exposition et développement une image positive directe.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Liébert (1864)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jill Enfield (trad. Dominique Dudouble), Procédés photo alternatifs, Paris, Eyrolles,‎ , 178 p. (ISBN 2-212-11335-8, OCLC 417579026)
  • Alphonse Liébert, La photographie en Amérique, ou, traité complet de photographie pratique par les procédés américains sur le glaces, papier, toile a tableaux, toile caoutchouc, plaques mélainotypes pour médaillons, etc., Paris, Leiber, 1864 - en ligne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :