Fatoumata Diabaté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fatoumata Diabaté
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activité

Fatoumata Diabaté, née le à Bamako, est une photographe malienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2002, après avoir passé neuf mois au centre de formation audiovisuel Promo femmes à Bamako, Fatoumata Diabaté est l’une des premières à intégrer le Cadre de Promotion pour la Formation en Photographie de Bamako (CFP) qui vise à professionnaliser les photographes maliens, initialement pour un stage de deux semaines[1]. Repérée pour sa motivation et son talent, elle y restera finalement deux ans.

Elle complète ensuite sa formation en Suisse au Centre d'enseignement professionnel de Vevey[2], puis revient au CFP de Bamako où elle devient assistante technique de 2007 à 2009. Ses études lui ont donné l'occasion de se perfectionner dans la photographie argentique Noir et Blanc, et de participer à de nombreux ateliers au Mali ainsi qu'à l'étranger[3].

Elle participe à plusieurs expositions collectives et individuelles[4] et obtient plusieurs récompenses, notamment le Prix Afrique en création de l’Association Française d’Action Artistique (AFAA) obtenu lors de l'édition 2005 des Rencontres africaines de la photographie à Bamako pour son œuvre Touaregs, en gestes et en mouvements[5].

Fatoumata Diabaté a également réalisé des reportages pour World Press Photo[6], Oxfam ou encore Rolex.

Expositions (sélection)[modifier | modifier le code]

  • Femme photographe (6 décembre 2014 - 6 mai 2015), Hôtel Onomo Dakar Airport, Dakar[7].
  • Bamako - Dakar (19 septembre 2014 - 23 novembre 2014), Stadthaus Ulm, Ulm[8].
  • Bamako Photo in Paris (4 octobre 2013 - 7 décembre 2013), Pavillon Carré de Baudoin, Paris[9],[10].
  • The Night Belongs to Us / A nous la nuit (10 octobre 2013 – 1 décembre 2013), Galerie d'art Marabouparken, Sundbyberg[11].
  • Photographing the Social Body: Malian Portraiture from the Studio to the Street (30 mars 2012 - 18 mai 2012), Carleton College Perlman Teaching Museum, Northfield[12].
  • Rencontres africaines de la photographie (éditions 2011, 2009 et 2005), Bamako[13].

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Prix de la Fondation Blachère pour son œuvre L’Homme en Animal[3]
  • 2005 : Prix «Afrique en création» de l’Association Française d’Action Artistique (AFAA) pour son œuvre "Touaregs, en gestes et en mouvements"


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Entretien Fatoumata Diabaté », sur www.afriqueinvisu.org,
  2. « Rencontres de la photographie africaine 2005 », sur www.photographie.com,
  3. a et b « Fatoumata Diabaté, photographe », Éducation des Adultes et Développement, no 80,‎ (lire en ligne)
  4. (en) « Fatoumata Diabaté », sur www.photo-festivals.com
  5. « Le palmarès des Rencontres africaines de la photographie », sur www.lemonde.fr,
  6. (en) « Imagine l'Afrique workshop », sur www.worldpressphoto.org
  7. « Exposition Femme Photographe », sur www.onomohotel.com
  8. (en) « Bamako - Dakar », sur www.stadthaus.ulm.de
  9. « Emission Regardez voir / Bamako in Paris du 26/10/2013 », sur www.franceinter.fr
  10. « Bamako Photo in Paris, un hommage aux photographes maliens », sur www.lemondedelaphoto.com,
  11. (en) « Fatoumata Diabaté », sur marabouparken.se
  12. « Artiste Fatoumata Diabaté », sur apps.carleton.edu
  13. (en) « 9th African Photography Biennial », sur www.frieze.com,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Site officiel