Fadika Sarra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fadika Sarra (épouse Sako) ou encore appelée Sarah Fadiga Sako (dans la presse) est née le 13 décembre 1946 à Touba,ville dans l'ouest de la Côte d'Ivoire. Elle est une personnalité politique ivoirienne, députée de Foungbesso, Dioman, Guintéguela et Touba Sous-préfectures dans la législature de 2011 à 2016. Elle fut première Vice-présidente de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire de mars 2012 à décembre 2016[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille de Fadika Kalimou et de Fadika Makemin, Fadika Sarra fit ses études professionnelle au Collège technique de Marcory où elle obtient le CAP en 1966. En 1968 elle est diplômée de l'école Kybourg de Genève en science secrétariale.

Fadika Sarra travaille au ministère de l’Intérieur en qualité de Secrétaire de direction, profession qu’elle exerce brièvement, en raison de sa qualité d’épouse de diplomate[2].

Commandeur de l’Ordre national ivoirien[3], Fadika Sarra parle couramment le français, l'anglais et l'italien.

Vie politique[modifier | modifier le code]

Fadika Sarra est présidente du Rassemblement des femmes républicaines (RFR) du département de Touba. Elle est membre de la Grande Chancellerie du Rassemblement des Républicains (RDR), vice-présidente du Conseil régional de Touba et membre du Directoire du RHDP. Auparavant, membre du Bureau politique du Rassemblement des Républicains (RDR) de 1997 à 2012 et députée de Touba Sous-préfecture de 2011 à 2016.

Parallèlement à son engagement politique, Fadika Sarra est depuis 2004 fondatrice[4] de l’ONG d'aide humanitaire Bafing Soutra à travers laquelle elle fait la promotion de scolarisation des enfants, lutte contre la pauvreté et mène des campagnes de sensibilisation le VIH-SIDA et bien d'autres problèmes liés à la vie dans les zones rurales.

Notes et références[modifier | modifier le code]