FET Flagships

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

FET Flagships (« Initiatives-phare des Technologies Futures et Émergentes » en français) est une initiative de la Commission européenne dans le contexte des Programmes-cadre pour la recherche et le développement technologique de l'Union européenne. Elle a mis au concours un soutien financier d'un milliard d'euros répartis sur dix ans[1],[2]. Les six projets FET candidats étaient[3] : le Projet cerveau humain qui vise à simuler le cerveau humain, FuturICT, projet relevant des sciences sociales, pour simuler informatiquement l'évolution de la société, Graphene-CA (haute technologie), Guardian Angels, pour les nanotechnologies dans un but purement médical, CA-RoboCom (Coordination Action-Robot Companions for Citizens) qui mise sur l'entrée de la robotique dans les ménages et ITFoM (Future of Medecine), un projet dont le but est d'informatiser les données biologiques de chaque corps dans le but d'administrer à chaque patient un traitement personnalisé. Au printemps 2011 chaque projet candidat a reçu un montant de 1,3 million d'euros pour un premier pilote d'une durée d'un an afin de réaliser une étude de faisabilité.

Début 2013 les projets choisis ont été le Projet cerveau humain coordonné par l'EPFL et le Graphene-CA coordonné par l'École polytechnique Chalmers[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Temps, consultable en ligne dès le , no 4217, p. 13
  2. Site internet institutionnel de CORDIS.
  3. Communiqué Swissinfo
  4. « Un milliard d’euros pour imiter le cerveau: c’est confirmé pour l’EPFL », Le Temps,‎ (ISSN 1423-3967, lire en ligne, consulté le 10 mai 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]