Fès el-Bali

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Fès el Bali)
Aller à : navigation, rechercher
Une proposition de fusion est en cours entre Fès el-Bali et Fès-Médina.

Les avis sur cette proposition sont rassemblés dans une section de Wikipédia:Pages à fusionner. Les modifications majeures apportées, entre temps, aux articles doivent être commentées sur la même page.

image illustrant la culture du Maroc image illustrant la liste du patrimoine mondial
Cet article est une ébauche concernant la culture du Maroc et la liste du patrimoine mondial.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Fès el-Bali, quartier le plus ancien de Fès.

Fès el-Bali est le plus vieux quartier de Fès fondé entre 789 et 808 par les Idrissides. Il renferme quelques-uns des plus beaux édifices du Maroc dont les deux monuments édifiés au IXe siècle que sont la mosquée des Andalous et la mosquée Quaraouiyine. L'immense médina de Fès a gardé ses structures médiévales.

Fès el-Bali est entièrement sans voitures. Elle comprend environ 10.000 rues, en général très étroites (de 1 mètre de large, voire moins, à quelques mètres tout au plus), et elles sont, pour des raisons pratiques, sans voitures et parfois même sans motos du fait des escaliers assez fréquents. La pratique du vélo y est peu aisée pour les mêmes raisons. Avec 156 000 habitants en 2002, la médina de Fès el-Bali détient une densité de population très élevée d'environ 55.000 habitants/km². Il s’agit sans doute de la plus grande zone contiguë sans voitures dans le monde d’aujourd’hui. En comparaison, même Venise n’abrite que 55.000 habitants[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marcel Robert, « La Médina, ville du futur ? »,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :