Eurêka

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Eurêka (homonymie).

Eurêka ! (en grec ancien ηὕρηκα / hêúrêka (« j’ai trouvé »), forme de la première personne du parfait de l'indicatif actif du verbe εὑρίσκω) est le cri que, selon la légende, le savant grec Archimède aurait lancé au moment où il comprit les lois qui régissent la poussée que les objets subissent, selon leur densité, quand ils sont plongés dans l'eau ou tout autre liquide, poussée dite poussée d'Archimède.

Gauss y fait référence le , notant dans son journal « ΕΥΡΗΚΑ. num. = Δ + Δ + Δ », signifiant qu'il savait enfin montrer que tout entier est somme de trois nombres triangulaires[1].

L'effet eurêka est l'instant euphorique de soudaine compréhension et de certitude après une phase de tension.

Eureka figure sur le sceau de la Californie.

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Paul Eymard et J. P. Lafon, « Le Journal mathématique de Gauss : Traduction française annotée », Revue d'histoire des sciences, vol. 9, no 1,‎ , p. 21-51 (DOI 10.3406/rhs.1956.4346).