Étienne Wenger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Etienne Wenger)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Etienne Wenger (1952-) est un théoricien de l'éducation et un praticien, pionnier pour l'étude des communautés en milieu d'apprentissage de travail pour avoir théoriser la notion des communautés de pratique dans les années 1990.

Biographie[modifier | modifier le code]

Etienne Wenger est diplômé d'un Bachelor of Science en informatique de l’université de Genève, en Suisse, en 1982. Il étudie ensuite à l’université de Californie à Irvine, aux États-Unis, où il obtient un Master of Science (master) en informatique en 1984 et un doctorat dans le même domaine en 1990[1].

Ses travaux de recherche ont contribué à appliquer les techniques de l'intelligence artificielle dans le domaine de l'éducation. Au début des 1990, Etienne Wenger et l’anthropologue Jean Lave ont initié la théorie de l'apprentissage social des communautés de pratique.

Etienne Wenger estime que l'apprentissage est un processus intrinsèquement social et qu'il ne peut être dissocié du contexte social. Il a théorisé la notion des communautés de pratique qu'il définit comme "des groupes de personnes qui partagent un centre d'intérêt commun qu'ils entretiennent à travers des interactions sociales[2].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

La théorie des communautés de pratique-Etienne Wenger-Presses Université Laval, 2005 - 309 pages

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Etienne Wenger », sur https://www.td.org (consulté en février 2019)
  2. « La communauté de pratique selon Étienne Wenger- », Les TIC en milieu d'apprentissage de travail, sur https://www.teluq.ca/

Liens externes[modifier | modifier le code]