Essendilène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
L'aiguille d'Essendilène.

Essendilène est une oasis aujourd'hui inhabitée du Sahara algérien, située dans un canyon du Tassili n'Ajjer, à environ 100 km au nord-ouest de Djanet.

À l'époque coloniale française, un petit fort militaire y a été construit à l'entrée du canyon. Il a servi de base au roman de Roger Frison-Roche, Le rendez-vous d'Essendilène (1954). Le bâtiment désaffecté existe toujours[1].

Essendilène appartient au Parc culturel du Tassili, le plus grand des Parcs nationaux algériens, et constitue un haut lieu du tourisme saharien.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Annie Rolland et Mahdi Boughrari, Désert indigo, Stéphane Batigne Éditeur, 2018

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Annie Rolland et Mahdi Boughrari, Désert indigo : Récits, contes et poèmes du Sahara, Questembert, Stéphane Batigne Éditeur, , 156 p. (ISBN 979-10-90887-59-6)
  • Roger Frison-Roche, Le rendez-vous d'Essendilène, Arthaud,