Ernest Bosc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ernest Bosc
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Ernest Bosc, connu aussi sous les pseudonymes de J. Marcus de Vèze, Jean Darlès et Ernest Bosc de Vèze (1837 à Nîmes-1913), est un architecte et écrivain français.

Il a écrit à la fin du XIXe siècle et au début du suivant de nombreux ouvrages consacrés à l'ésotérisme, à la transmutation des métaux, la magie, la vie astrale, les miroirs magiques, ainsi qu'aux drogues. Il a collaboré aux divers périodiques créés par Papus comme l'Initiation ou Le Voile d'Isis.

Il a été aussi rédacteur en chef du Moniteur des architectes et inspecteur des travaux publics.

Il a utilisé aussi les pseudonymes Gardener, Zacharie et Jean Darlès[1].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire de l'art et de la curiosité, Paris, Firmin-Didot, 1883
  • La Vie ésoterique de Jésus de Nazareth et les origines orientales da christianisme. Paris, 1902
  • Traité théorique et pratique du haschich, des substances psychiques…, 1907
  • L'Électroculture : action de l'électricité sur les plantes, divers modes utilisant l'électricité, des paragrêles, 1910
  • Glossaire raisonné de la divination, 1910

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]