Enthroned

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Enthroned
Description de l'image Enthroned 2019 02 pict by David Fitt.jpg.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de la Belgique Belgique
Genre musical Black metal
Années actives Depuis 1993
Labels Osmose Productions, Blackend Records, Napalm Records, Regain Records, Agonia Records
Site officiel enthroned.be/
Composition du groupe
Membres Nornagest
Neraath
Norgaath
Menthor
ZarZax
Anciens membres Voir section Formation
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo d’Enthroned.

Enthroned est un groupe belge de black metal. Depuis sa création en 1993 par les anciens membres du groupe Morbid Death en 1993, le groupe a effectué de nombreux changements de line-up. Enthroned fait paraître son premier album studio, Prophecies of Pagan Fire en 1995 au label Osmose Productions.

Historique[modifier | modifier le code]

Débuts (1993-1997)[modifier | modifier le code]

Enthroned est formé en 1993[1] en Belgique, par le guitariste Tsebaoth et le batteur Cernunnos, ancien membre du groupe Morbid Death[2],[3]. Les deux recrutent par la suite l'ancien bassiste de Morbid Death, Sabathan, avec qui ils enregistrent leur première démo suivi d'un split EP avec le groupe Ancient Rites[2] ; à la suite de la parution de leur tout premier album intitulé Prophecies of Pagan Fire en 1995 au label Osmose Productions, le groupe ajoute un second guitariste à son line-up, Nornagest. Nebiros rejoint le groupe et deviendra le remplaçant de Tsebaoth à la guitare[2].

En avril 1997, une tragédie frappe le groupe ; le batteur Cernunnos se suicide[2]. À sa mémoire, le groupe décide de composer un mini-LP intitulé Regie Sathanas - A Tribute To Cernunnos qui paraîtra en 1998[4]. Avant ce mini-LP, cependant, ils font paraître leur second album Towards the Skullthrone of Satan[2] la même année au label Blackend Records.

De Carnage in Worlds Beyond àTetra Karcist (2000-2007)[modifier | modifier le code]

Enthroned quitte le label Blackend Records en 2001, puis, après l'enregistrement de leur quatrième album Armoured Bestial Hell[2] et une tournée aux États-Unis, signe un contrat avec le label Napalm Records. Un an plus tard, en 2002, le groupe fait paraître Carnage in Worlds Beyond[2], leur album le plus abouti à cette époque[réf. nécessaire].

En 2003, leur ancien label Blackend, connu pour leur manque de sérieux envers leurs groupes[réf. nécessaire], sort un coffret 4 CD des quatre premiers albums du groupe, sans son consentement[réf. nécessaire]. En 2004, Enthroned embarque après l'enregistrement de XES HAereticum (leur sixième album) pour une tournée sud-américaine au Brésil, en Colombie, en Argentine et en Équateur, et y enregistre un album live qui sortira sous le nom de Black Goat Ritual (Live in thy Flesh) le [5]. Après cette tournée, Sabathan commence à montrer des signes de manque de motivation, les fans remarqueront cela surtout en concerts lors de leurs prestations à quelques soirées comme La Locomotive et Graspop Metal Meeting[réf. nécessaire]. Par la suite, Sabathan est forcé de quitter le groupe pour sa divergence de point de vue[6]. Enthroned recrute alors Phorgath à la basse[7]. Les membres du groupe insistent sur le fait que Nornagest doit prendre les voix en charge ; après un essai en répétition, le résultat parait plus que concluant pour les autres membres et le futur prend racine. Un autre contretemps frappe Enthroned : Glaurung ne peut rester dans le groupe car il doit quitter la Belgique et retourner dans sa région d'origine, la Bretagne, en France. le groupe accueille donc Alsvid, ancien batteur du groupe, pour enregistrer le septième album studio Tetra Karcist[8]. En octobre 2007, le groupe fait paraître Tetra Karcist au label Napalm Records ; qui est plutôt bien accueilli par la presse spécialisée[9],[10].

En 2007, Enthroned effectue une mini-tournée en Italie[11], qui est un succès retentissant et leur 1er concert « à la maison » avec le nouveau line-up, qui lui aussi fut un total succès[réf. nécessaire].

Regain Records et vingtième anniversaire (depuis 2008)[modifier | modifier le code]

À l'aube de 2008, le groupe signe avec le fameux label suédois Regain Records, dans lequel ils prévoient par la suite la parution de leur huitième album[12]. Ils prévoient sa parution pour début 2010[13]. Enthroned fait paraître son huitième album, qu'ils intitulent Pentagrammaton, le 22 mars 2010[14]. Pentagrammaton est nommé album du mois dans plusieurs magazines[Lesquels ?] et devient le plus gros succès du groupe depuis Towards the Skullthrone of Satan[réf. nécessaire]. Entretemps, Enthroned participe à une soirée au club Plan B de Moscou, en Russie, le 6 février 2009[13].

En août 2010, ils participent à une tournée nord-américaine aux côtés d'autres groupes tels que Deströyer 666, Pathology, Black Anvil, Estuary et Cardiac Arrest[15]. En mai 2011, le groupe annonce un nouveau contrat avec le label Regain Records[14]. Le guitariste des tournées, Tzelmoth, quitte le groupe pour se porter plus d'attention à sa vie privée[16]. Fin 2011, Enthroned annonce la fin de son contrat avec Regain Records, ce dernier souffrant de grave difficultés financières[17]. La même année, le groupe signe avec le label Agonia Records, avec initialement un contrat pour deux albums[16],[18]. Ils auront l'opportunité de fait paraître leur neuvième album prévu pour début 2012[16]. Ce neuvième album, intitulé Obsidium, est commercialisé le en Europe, et le 12 avril 2012 aux États-Unis[19]. L'album, qui présente un total de neuf chansons[20], est très bien accueilli par l'ensemble de la presse spécialisée[1],[20],[21],[22]. En octobre 2012, le groupe annonce une tournée européenne aux côtés de Forgotten Tomb[23]. En mars 2013, le dixième albumSovereignsest annoncé en cours d'enregistrement qui devrait marquer le vingtième anniversaire du groupe[19]. Ce même mois, ils annoncent leurs toutes premières dates de tournées en Pologne[24]. Le 15 avril 2013, Sovereigns sort dans les bacs et le groupe annonce plusieurs dates européennes[25]. Début 2014, ils participeront pour la toute première fois au Blasfest en Norvège[26]. Quatre années intenses de tournées vont alors se succéder avant que le groupe ne prenne une année sabbatique avant de commencer l'enregistrement de leur onzième opus Cold Black Suns qui sortira le sur Season of Mist avec qui le groupe a signé un contrat exclusif. Cold Black Suns connait un succès retantissant et est devenu la meilleure vente du groupe depuis le classique Towards the Skullthrone of Satan en 1997. Enthroned s'embarque alors sur un tournée Européenne au début de l'année 2020 qui malgré un manque de promotion fut un bon succès en faisant salle comble sur plusieurs dates.

Formation[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Nornagestguitare (depuis 1995), chant (depuis 2007)
  • Neraath – guitare, chœur (depuis 2000)
  • Norgaath – basse, chœur (depuis 2018)
  • Menthor – batterie (depuis 2012)
  • Zarzax – guitare (2013-2017), (depuis 2019[27])

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Shagal – guitare (2017-2019)
  • Garghuf – batterie (2009-2012)
  • Tzelmoth – guitare live, chœur (2010-2011)(2016-2017)
  • Phorgath – basse, choeur (2006-2017)[28]
  • Nguaroth - guitare (2004-2009)
  • Ahephaim - batterie (2007-2009)
  • Alsvid – batterie (2001-2007)
  • Lord Sabathan – basse, chant (1993–2006)
  • Glaurung – batterie (2004-2007)
  • Namroth Blakthorn – batterie (1997-2001)
  • Nebiros – guitare (1995-2000)
  • Da Cardoen – batterie (1997)
  • Asmodeus – guitare (1995)
  • Cernunnos – batterie (1993-1997)
  • Tsebaoth – guitare (1993-1995)
  • Alexis – chant (1993)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Regie Sathanas - A Tribute to Cernunnos (Blackend Records)
  • 2000 : P-2000 (auto-enregistré)
  • 2003 : Goatlust (Painkiller Records)

Splits[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Scared by Darkwinds / Longing for the Ancient Kingdom II (split avec Ancient Rites ; After Dark Records)
  • 1997 : Towards the Skullthrone of Satan / The Trollish Mirror (split avec Amsvartner ; Blackend Records)

Divers[modifier | modifier le code]

  • 1994 : Promo 94 (cassette démo)
  • 2004 : The Blackend Collection (coffret ou bootleg selon le groupe ; Blackend Records)[29].
  • 2005 : Black Goat Ritual (Live in thy Flesh) (album live ; Napalm Records)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Enthroned's "Obsidium" », sur Examiner, (consulté le 30 janvier 2014).
  2. a b c d e f et g (en) Jason Ankeny, « Enthroned Bio », sur AllMusic (consulté le 30 janvier 2014).
  3. (en) « Interview with Lord Sabathan (bass/vocals) », sur metalcrypt, (consulté le 30 janvier 2014).
  4. (en) « Regie Sathanas - A Tribute to Cernunnos », sur metal-archives (consulté le 30 janvier 2014).
  5. (en) « Black Goat Ritual (Live in thy Flesh) », sur metal-archives (consulté le 30 janvier 2014).
  6. (en) « Enthroned - Belgium's Blackheart Speaks... (Nornagest) - Online May 2007 », mia 2007 (consulté le 30 janvier 2014).
  7. (en) Roel de Haan, « Enthroned » (consulté le 30 janvier 2014).
  8. (en) « ENTHRONED Welcomes Back Drummer For Studio Sessions », sur Blabbermouth, (consulté le 30 janvier 2014).
  9. (en) « Enthroned - Tetra Karcist (6,5/10) - Belgium - 2007 », sur metal-observer (consulté le 30 janvier 2014).
  10. (fr) von_yaourt, « Enthroned Tetra Karcist », sur Trashocore (consulté le 30 janvier 2014).
  11. (en) « ENTHRONED Announce Italian Mini-Tour And Jackson Endorsement », sur Bravewords, (consulté le 30 janvier 2014).
  12. (en) « ENTHRONED Signs With REGAIN RECORDS », sur Blabbermouth, (consulté le 30 janvier 2014)
  13. a et b (en) « ENTHRONED Preparing To Record New Album », sur Blabbermouth, (consulté le 30 janvier 2014).
  14. a et b (en) « ENTHRONED Re-Signs With REGAIN RECORDS », sur Blabbermouth, (consulté le 30 janvier 2014).
  15. (en) ken, « ENTHRONED To Kick Off North American Tour Next Week », sur highwiredaze.com, (consulté le 30 janvier 2014).
  16. a b et c (en) « ENTHRONED Signs With AGONIA RECORDS », sur Blabbermouth, (consulté le 30 janvier 2014).
  17. (en) « Enthroned Signs With Agonia Records, "Obsidium" Expected In 2012 », sur metalunderground, (consulté le 30 janvier 2014).
  18. (en) Miranda Yardley, « Enthroned sign to Agonia Records », sur Terrorizer, (consulté le 30 janvier 2014).
  19. a et b (en) « ENTHRONED Working On New Album », sur Blabbermouth, (consulté le 30 janvier 2014).
  20. a et b (en) « Enthroned - Obsidium (6,5/10) - Belgium - 2012 », sur metal-observer.com, (consulté le 30 janvier 2014).
  21. (en) « ENTHRONED », sur live-metal (consulté le 30 janvier 2014).
  22. (en) Natalie Zina Walschots, « Enthroned Obsidium », sur Exclaim.ca, (consulté le 30 janvier 2014).
  23. (en) « Enthroned Announces European Tour Dates With Forgotten Tomb », sur metalunderground, (consulté le 30 janvier 2014).
  24. (en) « Enthroned Announces First Polish Tour Dates », sur metalunderground, (consulté le 30 janvier 2014).
  25. (en) « Enthroned Announces European Tour Dates », sur metalundergorund, (consulté le 30 janvier 2014).
  26. (en) « ENTHRONED (BE) », sur Blastfest (consulté le 30 janvier 2014).
  27. Sekhorium, « EN EXCLU : Zarzax de retour dans Enthroned », sur Shoot Me Again (consulté le 12 août 2019)
  28. Sekhorium, « INTERVIEW : ENTHRONED : « Tu dois vivre les codes que tu prêches » | Shoot Me Again Webzine. », sur Shoot Me Again (consulté le 12 août 2019)
  29. (en) Enthroned @ Metal-archives.com

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :