Enguerrand-Friedrich Lühl-Dolgorukiy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Enguerrand-Friedrich Lühl-Dolgorukiy (né à Paris en 1975) est un pianiste, compositeur et chef d'orchestre français.

En mars 2007, en la Cathédrale Saint Louis des Invalides, Église des Soldats, a eu lieu la création du « Requiem Vauban » pour chœur et orchestre symphonique du compositeur Enguerrand. F. Lühl[1], interprété par 200 musiciens et choristes placés sous la direction de M. Philippe Barbey-Lallia[2],[3].

Enguerrand-Friedrich Lühl a composé un opéra, sept symphonies, un Requiem, trois concertos pour piano, diverses pièces pour soliste et orchestre, de la musique de chambre, environ 140 pièces pour piano seul, des orchestrations et transcriptions[4]... Il entame son opus 230 [5].


Œuvres[modifier | modifier le code]

aux éditions Polymnie[6] :

  • quatuors à cordes (no 1-2) (sortie avril 2007 – POL 480 243)
  • Requiem Vauban (sortie août 2007, Barbey-Lallia, direction – POL 790 344)
  • Symphonie no 5 LWV 53 (sous la direction du compositeur, sortie juin 2009 – POL 990 361)
  • Symphony N°6 "Madame Elisabeth"
  • quatuors à cordes (no 3-4) (sortie décembre 2009 – POL 480 364)
  • quatuors No 3, 5, 6 et 7 (Label POLYMNIE POL 401 103)
  • pièces pour piano vol. 1 (sortie mars 2010 - POL 150 966)
  • L'œuvre pour piano seul vol. 5 (Label POLYMNIE POL 103 106)
  • L'œuvre pour piano seul vol. 6 (Label POLYMNIE POL 104 108)
  • L'œuvre vocale (Label POLYMNIE POL 601 107)

Discographie d'autres compositeurs[modifier | modifier le code]

de Rachmaninov

  • Piano seul : pièces pour piano vol. 1 (sortie février 2009 – POL 150 657)
  • Deux pianos : concerto no 2 op. 18 avec « Rhapsodie sur un thème de Paganini » op. 43 + prélude op. 3 no 2 (sortie février 2010 – POL 150 865)

Extraits[modifier | modifier le code]

[1]

[2]

[3]

[4][5]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]