Emmanuel Guillaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guillaud.

Emmanuel Guillaud est un artiste français né à Paris en 1970.

Biographie[modifier | modifier le code]

Emmanuel Guillaud est un artiste français travaillant avec la photographie. Il présente le plus souvent son travail sous forme d'installations faites de multiples projections synchronisées.

Expositions sous forme d'installation (sélection)[modifier | modifier le code]

  • 2017: Untitled (after Piranesi), version at l'Institut; Institut franco-japonais de Tokyo [1]
  • 2015: Until the sun rises (version juin 2015): Pavillon Vendôme, Centre d'art contemporain de Clichy [2],[3]
  • 2015: Untitled (lines), Expositions ravages, Le Point Ephémère, Paris
  • 2011: Until the sun rises (version janvier 2011, 3 projections synchronisées), Singapore Art Museum (en) Singapour [4],[5]
  • 2010: Until the sun rises (version mai 2010, 4 projections synchronisées et son réalisé en collaboration avec Jennifer Bonn), School Gallery, Paris (exposition personnelle)[6],[7]
  • 2009/2010: I/O (-side), dans le cadre de l'exposition collective No_man's_land_exposition dans les anciens bâtiments de l'Ambassade de France à Tokyo avant leur destruction.
  • 2010: gp projectons 1, gp gallery, Tokyo [8]
  • 2009: Until the sun rises (version aout 2010, 3 projections synchronisées), Nooderlicht Gallery, Hollande [9]
  • 2005: (going nowhere), Super Deluxe, Tokyo. Diaporama présenté dans le cadre des nuits "Pecha_Kucha"

Autres expositions (sélection)[modifier | modifier le code]

  • 2015: Untitled (traces), Exposition Watchqueen, ONE Archives at USC, los Angeles [10]
  • 2012: Black Closer to White, Emmanuel Guillaud & Takano Ryudai, Yumiko Chiba Viewing Room, Tokyo[11],[12],[13]
  • 2011: Art Protects, Galerie Yvon Lambert, Paris
  • 2011: Format Photography Festival, Derby UK [14]
  • 2010: Tokyo Wonderwall / 10th anniversary, Museum of Contemporary Art, Tokyo
  • 2010: Des photographes, des Japons, Institut Franco-Japonais de Tokyo [15],[16]
  • 2009 / 2010: Going from Nowhere, Philadelphia Photographic Art Center, USA
  • 2009: Descubrimientos, PHotoEspaña, Madrid
  • 2009: Art Protects, Galerie Yvon Lambert, Paris
  • 2005: (going nowhere), Galerie du gouvernement de Tokyo (exposition personnelle)
  • 2005: Tokyo Wonderwall 2005, Museum of Contemporary Art, Tokyo

Livres d'artiste et catalogues (sélection)[modifier | modifier le code]

  • 2012: Notes on unfinished projects, Emmanuel Guillaud & Kiyoshi Takami, Heuristic / artbeat publisher (Tokyo)
  • 2010: Tokyo Wonderwall / 10th anniversary (catalogue)
  • 2010: No man's land (Catalogue de l'exposition collective)

Formation[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]