Emmanuel Guillaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guillaud.
Emmanuel Guillaud
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Emmanuel Guillaud est un artiste français né à Paris en 1970.

Biographie[modifier | modifier le code]

Emmanuel Guillaud est un artiste français travaillant avec la photographie. Il présente le plus souvent son travail sous forme d'installations faites de multiples projections synchronisées.

Lauréat de la Villa Kujoyama 2018[1], il est représenté par la galerie Yumiko Chiba & Associates, Tokyo[2]

Expositions sous forme d'installation (sélection)[modifier | modifier le code]

  • 2018: (brûler les abîmes), version at St Cavalier, Malte
  • 2018: (brûler les abîmes), version at Chateau Coquelle, Dunkerque [3]
  • 2017: (brûler les abîmes), version at La Plate-Forme, Dunkerque [4],[5]
  • 2017: Untitled (after Piranesi), version at l'Institut; Institut franco-japonais de Tokyo [6]
  • 2015: Until the sun rises (version juin 2015): Pavillon Vendôme, Centre d'art contemporain de Clichy [7],[8]
  • 2015: Untitled (lines), Expositions ravages, Le Point Ephémère, Paris
  • 2011: Until the sun rises (version janvier 2011, 3 projections synchronisées), Singapore Art Museum (en) Singapour [9],[10]
  • 2010: Until the sun rises (version mai 2010, 4 projections synchronisées et son réalisé en collaboration avec Jennifer Bonn), School Gallery, Paris (exposition personnelle)[11],[12]
  • 2009/2010: I/O (-side), dans le cadre de l'exposition collective No_man's_land_exposition dans les anciens bâtiments de l'Ambassade de France à Tokyo avant leur destruction.
  • 2010: gp projectons 1, gp gallery, Tokyo [13]
  • 2009: Until the sun rises (version aout 2010, 3 projections synchronisées), Nooderlicht Gallery, Hollande [14]
  • 2005: (going nowhere), Super Deluxe, Tokyo. Diaporama présenté dans le cadre des nuits "Pecha_Kucha"

Autres expositions (sélection)[modifier | modifier le code]

  • 2015: Untitled (traces), Exposition Watchqueen, ONE Archives at USC, los Angeles [15]
  • 2012: Black Closer to White, Emmanuel Guillaud & Takano Ryudai, Yumiko Chiba Viewing Room, Tokyo[16],[17],[18]
  • 2011: Art Protects, Galerie Yvon Lambert, Paris
  • 2011: Format Photography Festival, Derby UK [19]
  • 2010: Tokyo Wonderwall / 10th anniversary, Museum of Contemporary Art, Tokyo
  • 2010: Des photographes, des Japons, Institut Franco-Japonais de Tokyo [20],[21]
  • 2009 / 2010: Going from Nowhere, Philadelphia Photographic Art Center, États-Unis
  • 2009: Descubrimientos, PHotoEspaña, Madrid
  • 2009: Art Protects, Galerie Yvon Lambert, Paris
  • 2005: (going nowhere), Galerie du gouvernement de Tokyo (exposition personnelle)
  • 2005: Tokyo Wonderwall 2005, Museum of Contemporary Art, Tokyo

Livres d'artiste et catalogues (sélection)[modifier | modifier le code]

  • 2015: Ravages (Catalogue de l'exposition collective)
  • 2012: Notes on unfinished projects, Emmanuel Guillaud & Kiyoshi Takami, Heuristic / artbeat publisher (Tokyo)
  • 2010: Tokyo Wonderwall / 10th anniversary (catalogue)
  • 2010: No man's land (Catalogue de l'exposition collective)

Formation[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.villakujoyama.jp/resident/guillaud-emmanuel-takao-kawaguchi/
  2. http://www.ycassociates.co.jp/artist/
  3. http://www.lechateaucoquelle.fr/to-those-who-did-not-make-it-demmanuel-guillaud/
  4. http://pointcontemporain.com/bruler-abimes-proposition-demmanuel-guillaud-plateforme-laboratoire-dart-contemporain-dunkerque
  5. https://vimeo.com/246363572
  6. « Sans titre (après le Piranèse), version 2017 à l’Institut », sur www.institutfrancais.jp (consulté le 3 mai 2017)
  7. http://pointcontemporain.com/emmanuel-guillaud-until-the-sun-rises
  8. http://oeuvres-revue.net/2015/06/28/et-autres-identites-until-the-sun-rises-pavillon-vendome-emmanuel-guillaud/
  9. http://www.ambafrance-sg.org/Night-encounters-with-Emmanuel
  10. http://www.singaporeartmuseum.sg/exhibitions/fringe_fest_2011.php
  11. http://www.schoolgallery.fr/exhibitions/2010/emmanuel-guillaud-“until-sun-rises”-work-progess-installation-photographique
  12. http://www.lecube.com/fr/espace-pro/until-the-sun-rises-emmanuel-guillaud_1572
  13. http://www.tokyoartbeat.com/event/2009/C4CE.en
  14. http://www.noorderlicht.com/en/archive/emmanuel-guillaud/
  15. http://one.usc.edu/watchqueen/
  16. http://www.ycassociates.co.jp/ml_pict/press_release/ET20120918_En.pdf
  17. http://www.kalons.net/index.php?option=com_content&view=article&id=8447&catid=339&lang=us
  18. http://street-level.mcvmcv.net/tag/emmanuel-guillaud/
  19. http://www.formatfestival.com/artists/emmanuel-guillaud
  20. http://www.tokyoartbeat.com/event/2010/5A8C.en
  21. http://institut.jp/fr/evenements/9654
  22. http://www.ensapc.fr/fr/artistes/nos-artistes

Liens externes[modifier | modifier le code]