Emeline Hill Richardson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Emeline Hill Richardson
Defaut 2.svg
Informations générales
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 89 ans)
DurhamVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
anthropologue, historienne de l’art, archéologue, professeur d'universitéVoir et modifier les données sur Wikidata
Membre de

Emeline Hill Richardson (Buffalo, - Durham, ) est une archéologue américaine, spécialiste des Étrusques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Emeline Hill Richardson a étudié au Radcliffe College, sanctionné par un A.B. en 1932 et une maîtrise en arts en 1935. En 1935-1936 elle a étudié avec Bernard Ashmole à l'université de Londres et a obtenu son doctorat en 1939 au Radcliffe College. De 1941 à 1949, elle fut à la faculté de Wheaton College à Norton, Massachusetts. En 1950, elle a obtenu une bourse de formation à l'Académie américaine de Rome pour les fouilles du site de la Cosa étrusque en Maremme toscane.

Elle a épousé Laurent Richardson en 1952. Elle a enseigné à la fois à Stanford et dans les universités de Yale.

De 1968 jusqu'en 1979, elle a été professeur d'archéologie classique à l'université de Caroline du Nord à Chapel Hill. L'objet principal de sa recherche est la civilisation des Étrusques. Elle a été membre de l'Institut archéologique américain, l'American Philological Association et membre correspondant de l'Institut archéologique allemand (DAI). En 1993, elle a reçu la médaille d'or du Distinguished Archaeological Achievement from the Archaeological Institute of America.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Frank Edward Brown, Emeline Richardson, Lawrence Richardson, Cosa II: the temples of the Arx (Rome 1960).
  • Emeline Richardson, The Etruscans: their art and civilization (Chicago 1964).
  • Emeline Richardson, Etruscan Votive Bronzes: Geometric, Orientalizing, Archaic (Mainz 1983).
  • Frank Edward Brown, Emeline Richardson, Lawrence Richardson, Cosa III: the buildings of the forum; colony, municipium, and village (Pennsylvania State Univ. Press 1993).

Liens externes[modifier | modifier le code]