Edgar Willis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Edgar Willis
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Activité
Autres informations
Instrument

Edgar Willis est un contrebassiste et bassiste électrique américain de jazz et blues.

En 1949, il expérimente les prémices du be-bop au sein des Four Strings, avec Ahmad Jamal, Ray Crawford et Joe Kennedy Jr, avec l'album Trends[1].

Associé pendant de nombreuses années à Ray Charles[2], Willis a également été membre à la fin des années 1950 du Sonny Stitt Quatuor, avec Bobby Timmons et Kenny Dennis. Il accompagne également le compositeur-arrangeur et trompettiste Henry Glover dans les années 1950[3].

Au début des années, 1960, Edgar Willis est l'un des premiers contrebassistes, avec Monk Montgomery et Shifty Henry, à faire sa conversion à la basse électrique dans un contexte jazz. Il apparaît notamment dans une publicité Fender au milieu des années 1960[4]. De 1962 à 1966, il accompagne Hank Crawford et d'autres artistes du label Atlantic[5].

Il joue sur la célèbre reprise de Hoagy Carmichael par Ray Charles, Georgia on my Mind[6]. Il reste difficile de savoir précisément sur quels enregistrements il a joué, car il n'est pas toujours crédité mais faisait partie du Ray Charles Orchestra qui est souvent cité dans les pochettes de disques.

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec The Four Strings
  • Trends (Disc Record, 1959)
Avec Curtis Amy
  • Mustang (Verve, 1967)

Avec Ray Charles

Avec Hank Crawford

  • The Soul Clinic (Atlantic, 1962)
  • From the Heart (Atlantic, 1962)
  • True Blue (Atlantic, 1964)
  • Dig These Blues (Atlantic, 1966)

Avec David "Fathead" Newman

  • Fathead Comes On (Atlantic, 1962)

Avec Sonny Stitt

  • 37 Minutes and 48 Seconds with Sonny Stitt (Roost, 1957)
  • Personal Appearance (Verve, 1957)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Todd S. Jenkins, « Honored jazz violinist, educator », sur http://www.jazzhouse.org, (consulté le 20 novembre 2017)
  2. (en) « Jazz Concept : More Great Intros », sur http://www.bassplayer.com/, (consulté le 20 novembre 2017)
  3. (en) « The Henry Glover Story, Vol. 2: 1951-1961 », sur https://www.allmusic.com/ (consulté le 20 novembre 2015)
  4. « Edgar Willis, Barry Rillera et Ray Charles jouent Fender », sur http://www.dispatchbox.net/, (consulté le 20 novembre 2017)
  5. (en) « Hank Crawford the soul clinic - Atlantic 1962 », sur http://flophousemagazine.com/, (consulté le 20 novembre 2017)
  6. (de) « MUSIKDATENBANK TITEL Georgia On My Mind Ray Charles », sur http://www.radioswissjazz.ch (consulté le 20 novembre 2017)