Duo Vitya Vronsky et Victor Babin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le duo Vitya Vronsky et Victor Babin est considéré comme l'un des meilleurs duos de pianistes classiques du XXe siècle. Il fut composé de Vitya Vronsky (1909-1992) et de son époux Victor Babin (1908-1972).

Biographie[modifier | modifier le code]

Vitya Vronsky (Viktoria Mikhailovna Vronskaya) est née le 22 août 1909 à Yevpatoria près Kiev alors dans l'empire russe, où elle fut diplômée du conservatoire de Kiev à l'âge de 13 ans et commence sa carrière de concertiste comme soliste. Elle rencontre en 1933 à Berlin alors qu'elle étudie sous la direction d'Artur Schnabel (elle étudiera aussi àParis avec Alfred Cortot et Egon Petri) un autre étudiant de Schnabel (qui lui étudie la composiution avec Franz Schreker), son futur époux Victor Babin (Viktor Genrikhovich Babin), né à Moscou le 13 décembre 1908. Peu après, ils formèrent le duo Vronsky et Babin, décrit par Newsweek Magazine comme « le plus brillant duo de pianistes de notre génération » et commencèrent une carrière à travers le monde.

Vronsky et Babin furent révélés au public américain par leurs enregistrements de la musique de piano de Serge Rachmaninoff, qui fut leur ami et mentor. Leurs disques furent distribués par RCA Victor, Columbia, Decca et EMI. Malgré une interruption due à la Seconde Guerre mondiale où Babin servit dans les forces armées et Vronsky travailla pour l'effort de guerre dans les hôpitaux de Washington DC, le duo se produira dans environ 1200 concerts en Amérique du Nord. En 1961, Babin devient directeur du Cleveland Institute of Music, où lui et Vronsky enseignèrent à la faculté de l'institut. Babin mourut le 1er mars 1972 à Cleveland, et Vronsky continua d'enseigner et de jouer jusqu'à sa mort en 1992 dans cette même ville. Vronsky et Babin ont reçu la distinction par la firme fabriquant de pianos Steinway en tant que Steinway Immortals.

Victor Babin a composé des mélodies, de la musique de chambre, deux concertos pour deux pianos et une transcription pour deux pianos de la Circus Polka de Stravinsky. Darius Milhaud leur a dédié son concerto pour deux pianos nº 1.

Source[modifier | modifier le code]

  • Alain Pâris, Dictionnaire des interprètes Bouquins/Laffont 1989 pp.174 et 871

Liens externes[modifier | modifier le code]