Dream Syndicate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec The Dream Syndicate.
The Dream Syndicate
Pays d'origine États-Unis (Los Angeles)
Genre musical Pop rock, Néo Psychédélisme
Années actives 1981 - 1989 , 2012 - présent
Labels Closer records , Slash Records , Enigma Records

Dream Syndicate est un groupe de pop-rock et néo-psychedelia formé en 1981 à Los Angeles[1]. Le nom du groupe est choisi d'après le nom d'un album de musique répétitive de Tony Conrad Outside the dream syndicate[2]. Dream Syndicate est l'une des têtes de file du mouvement Paisley Underground qui renoue avec le psychédélisme dans les années 1980.

Fortement influencé par The Velvet Underground, leur premier album The Days Of Wine and Roses, très remarqué par la critique[2], mêle mélodies pop et larsen de guitare. Par la suite, le groupe s'inspire davantage du folk rock de Neil Young[2]. Le groupe se sépare en 1989. Le chanteur Steve Wynn se lance dans une carrière solo et publie plusieurs albums.

En 2012, le groupe se reforme autour de Steve Wynn et donne des concerts durant les années suivantes aux États-Unis et dans différents pays (Mexique, Italie, Belgique...)[3].

Membres du Groupe[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. José Ruiz, « The Dream Syndicate », Nineteen, no 4,‎ , p. 6 (lire en ligne)
  2. a, b et c Michka Assayas, Dictionnaire du rock, Robert Laffont, , p.515-516.
  3. « Tour dates », sur Stevewynn (consulté le 30 mars 2016)