Domenico Trezzini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Vue de la collégiale de la forteresse Pierre-et-Paul

Domenico Trezzini (né à Astano, près de Lugano en 1670 – mort à Saint-Pétersbourg le ) est un architecte baroque, fils de l'architecte Gioacchino Trezzini.

Biographie[modifier | modifier le code]

Originaire de Suisse italienne, Domenico Trezzini s'installe d'abord à Copenhague où il travaille pour le roi Frédéric IV. C'est là qu'il assimile le Baroque tardif d'Europe du Nord[1].

Alors qu'il exerce au Danemark, le tsar de Russie, Pierre le Grand, fait appel à lui en 1703 pour donner au tsarat russe une nouvelle capitale : Saint-Pétersbourg. Trezzini s'y établit en 1704 et va y demeurer jusqu'à son décès, trente ans plus tard[1].

Trezzini est chargé du projet d'urbanisme et de la gestion des travaux. On lui doit le tracé des grandes avenues et d’innombrables projets de parcs et de palais. À son décès, l'ingénieur militaire B. von Münnich prend la direction des travaux[1].

Trezzini construit quelques bâtiments importants de la ville, comme la forteresse Pierre-et-Paul, la cathédrale Pierre-et-Paul et le palais d'Été. Il a aussi bâti les Douze Collèges sur l'île Basile entre 1722 et 1732[1]. À sa mort, il laisse le chantier du monastère Alexandre Nevski inachevé[1].

La tour Menchikov à Moscou est construite en 1707, selon ses directives.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Shuĭskiĭ, V. K. (Valeriĭ Konstantinovich), Santrot, Marie Hélène., Doré, Thierry. et Garenne Lemot (Museum), Saint-Pétersbourg : le défi architectural des tsars : catalogue de l'exposition, Garenne Lemot, 22 juin-30 septembre 1995., Editions du Conseil général de Loire-Atlantique, [1995] (ISBN 2-907908-23-5 et 978-2-907908-23-8, OCLC 35694909, lire en ligne)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nicola Navone (trad. de l'italien par Étienne Bariller), Bâtir pour les tsars : Architectes tessinois en Russie 1700-1850, Lausanne, Presses polytechniques et universitaires romandes, coll. « Le Savoir suisse » (no 44), , 134 p. (ISBN 978-2-88074-583-7, lire en ligne).
  • Saint-Pétersbourg: le défi architectural des tsars, Nantes, Editions du Conseil général de Loire-Atlantique, , 131 p. (ISBN 978-2-907908-23-8), p. 45

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :