Djeki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Djeki
Administration
Pays Drapeau du Cameroun Cameroun
Région Extrême-Nord
Département Mayo-Tsanaga
Démographie
Population 970 hab. (2005[1])
Géographie
Coordonnées 10° 08′ 09″ nord, 13° 32′ 46″ est
Altitude 872 m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Cameroun
Voir sur la carte administrative du Cameroun
City locator 14.svg
Djeki
Géolocalisation sur la carte : Cameroun
Voir sur la carte topographique du Cameroun
City locator 14.svg
Djeki

Djeki est un village du Cameroun situé dans le département du Mayo-Tsanaga et la Région de l'Extrême-Nord, à proximité de la frontière avec le Nigeria. Il fait partie de la commune de Bourrha et du canton de Tchevi.

Population[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de 1987, Djeki comptait 465 habitants[2]. En 2000 la population était estimée à 650 personnes. Le recensement de 2005 en a dénombré 970[1].

Les habitants de Djeki sont tous musulmans. Les quelques chrétiens sont partis à Tchevi[3].

C'est l'un des six villages[4] où l'on parle le sharwa[5], une langue tchadique du groupe biu-mandara, mais Djeki peut être considéré comme le cœur de cette communauté linguistique. Cependant quelques personnes comprennent et parlent le gude et le jimi. Le peul est également utilisé, et parfois le français, surtout par les plus jeunes qui quittent le village[6].

Tous les enfants de Djeki fréquentent l'école primaire, mais peu ont les moyens d'envisager l'enseignement secondaire[7].

Transports[modifier | modifier le code]

Le réseau routier est acceptable, même pendant la saison des pluies qui n'empêche pas les gens de se déplacer, à pied ou à bicyclette[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Troisième recensement général de la population et de l'habitat (3e RGPH, 2005), Bureau central des recensements et des études de population du Cameroun (BUCREP), 2005.
  2. (en) Edward Brye, A Rapid Appraisal Language Survey of Sharwa, a Language of Cameroon (Mayo-Tsanaga Division, Far North Province), SIL International, 2003, p. 3 [1]
  3. (en) E. Brye, p. 8
  4. Les cinq autres sont : Movoy, Duva', Tchevi, Guijiguiji et Sedifi
  5. (en) Fiche langue[swq]dans la base de données linguistique Ethnologue.
  6. (en) E. Brye, p. 6
  7. a et b (en) E. Brye, p. 7

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Bourrha, sur le site Communes et villes unies du Cameroun (CVUC)