Discussion:Suran (rivière)

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Remarque[modifier le code]

Il convient de noter que le lit du Suran est assèché complètement pendant les mois d'été entre le pont de Bohas et la résurgence du Bourbou à Neuville-sur-Ain. les pertes significatives de débit commencent en amont du pont de Marcou (Simandre sur Suran), au niveau des pertes de l'Agnelou. les années très sèches, le Suran est à sec à partir de Valuisant (Villereversure). C'est un phénomène karstique typique, la rivière coulant dans un synclinal Jurassique et crétacé constitué de calcaires. Le Bourbou est une résurgence de rive droite, en aval du pont de Planche (Neuville-sur-Ain. En aval de ce point,plusieurs résurgences dans le lit de la rivière l'alimentent. UNe partie des eaux du Suran souterrain ne resurgit pas au Bourbou, mais poursuit sa route souterrainement pour réapparaître dans la rivièred'Ain en aval de la Colombière (grotte des Gaulois, résurgences près de la Colombière, résurgence subaquatique au large du déversoir de la grotte des Gaulois). Régis KRIEG-JACQUIER Sources : Groupe Spéléo de Bourg activités 1986, Spéléo 01, CDS de l'Ain, n° 11 1987 p 93-101 KRIEG-JACQUIER, Régis et GUILLERMIN, Thierry ; la grotte du Père Guste et le réseau du Mont Revel : Spéléo 01, CDS de l'Ain, n° 12 1989 p 58-61


Site à consulter : http://www.riviere-suran.com/