Discussion:Première guerre du Congo

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

L'amateur d'aéroplanes 31 décembre 2005 à 16:57 (CET) La derniére contribution me semblent étre trés "pro congolais" et propagandiste. Il y a des massacres de part et d'autres dans ce conflit mais il faudrait vérifier les derniéres allégations.

Ceci est une affirmation gratuite: "le FPR avaient contracté des crédits colossaux pendant ses années de rébellion qu'il fallait rembourser. Il fallait une source de fonds à la hauteur pour rembourser ses crédits. Ainsi l'agression du Congo fut motivée par le pillage."

Je pense qu’il faut aussi souligner le soutien des autres pays comme l’Angola et la Zambie dans cette guerre. Par exemple sais- tu pour prendre en revers les ex FAZ à Lubumbashi, des bataillons de l’armée rwandaise et l’AFDL sont passés par Lusaka?... Ton article donne une image qui laisse croire que ce sont les rwandais seuls qui avaient intérêt à voir Mobutu hors du pouvoir.

Prière de ne pas discuter à coups d'éponge[modifier le code]

Chaque texte historique, fût-il écrit par Georges Duby est discutable. Il est en revanche inacceptable de d'effacer totalement des lignes où chaque affirmation s'appuie sur des références précises, sérieuses et vérifiables. Le ton du commentaire est extrêmement méprisant. Si des critiques sont formulées contre ma version, j'y répondrai. Mais encore faut-il qu'elles existent ! --Lucrèce 26 octobre 2006 à 11:50 (CEST)

Au milieu de nombreux ajouts, le paragraphe introduisant la suite (seconde guerre) était passé à la trappe, je l'ai remis. FrançoisD 26 octobre 2006 à 15:15 (CEST)
Vous avez bien fait de corriger cette fausse manœuvre. Heureusement que vous êtes là. --Lucrèce 26 octobre 2006 à 21:30 (CEST)
On dirait que tu fais tout pour te faire bloquer à nouveau (et je te rappelle à toutes fins utiles que la prochaine durée risque fort d'être de deux mois). Inisheer :: Canal 16 27 octobre 2006 à 10:53 (CEST)
Que signifient ces menaces ? Est-ce vraiment ainsi que vous concevez la discussion ? Insulter quelqu'un et, quand il continue de protester, menacer de le faire taire ? J'ai proposé qu'une discussion sereine sur cet article ait lieu. Vous n'en voulez apparemment pas. --Lucrèce 27 octobre 2006 à 11:02 (CEST)
Effectivement, j'avoue avoir très moyennement envie de perdre mon temps à discuter avec toi. D'autres l'ont fait avec une patience que j'admire, sans résultat. Tu parles de discussion sereine, mais je ne t'ai jamais vu discuter sereinement avec qui que ce soit, et la première fois que j'ai osé une petite remarque, tu m'as envoyée balader. Je me contenterai d'attendre que ton comportement vienne aux oreilles d'un admin moins impliqué que moi, ça ne devrait pas tarder. Inisheer :: Canal 16 27 octobre 2006 à 11:11 (CEST)
Veuillez cesser ces procès d'intention. J'ai discuté sereinement, y compris de sujet très délicats, voire potentiellement explosif, dès lors mon interlocuteur était de bonne foi (de le 6 février 1934 et de Michel Pezet sur ma page de discussion, de Charles Maurras dans la controverse de neutralité). « Mon comportement », c'est tout simplement la recherche honnête des faits sourcés ; le vôtre, c'est d'empêcher vos contradicteurs de s'exprimer. --Lucrèce 27 octobre 2006 à 12:27 (CEST)


Qu'est-ce qui ne va pas avec les ajouts de Lucrèce ? ~Pyb 27 octobre 2006 à 14:29 (CEST)

Mes modifications ont été progressives. Au fur et à mesure que j'ai rédigé ma version, Inisheer est intervenue, ne faisant que des modifications mineures. Je me suis gardé de revenir dessus. Et puis, tout d'un coup, elle a voulu effacer l'ensemble de mes contributions, sans un mot d'explication. Votre question n'en est donc que plus pertinente. --Lucrèce 27 octobre 2006 à 21:26 (CEST)
Ce qui ne va pas, c'est que Lucrèce fait une fixette sur Paul Kagame, responsable à ses yeux de tous les malheurs de l'Afrique et du monde. Je l'ai laissé faire ses touches successives jusqu'à ce que je voie l'ampleur des dégats: un article censé traiter d'un conflit qui a opposé 4 États et une quinzaine de belligérants était devenu un réquisitoire contre Kagame, et uniquement lui, à coup de répétition et de quelques sources, toujours les mêmes (Péan principalement, puis Vidal et Onana, et enfin des copies d'éditos du Monde), dupliquées indéfiniment. Il dit vouloir n'oublier aucune des victimes des Grands Lacs mais seules l'intéressent les exactions commises par un camp à l'exclusion de tout le reste. Lorsqu'il parle exceptionnellement des victimes d'un autre bord, c'est pour préciser immédiatement que tel ou tel les attribue en fait à l'APR. Parallèlement, l'article sur Paul Kagame est devenu du même accabit, la version des «critiques» dépassant la bio et la version des partisans réunies, et lorsque j'ai voulu condenser et élaguer quelque peu, Lucrèce a hurlé au caviardage (c'est probablement ce qu'il appelle une discussion sereine). Seules comptent les sources homologuées par Lucrèce, le reste est balayé d'un revers de la main à coup d'arguments d'une haute teneur scientifique tels que «un tel est un crétin», «une telle est le degré zéro de la pensée». Ce qui ne va pas, c'est le déséquilibre qui en résulte: Lucrèce veut absolument faire porter le chapeau à un seul Grand Méchant, essentiellement parce que le Grand Méchant en question était un ennemi de Mitterrand, idole de notre cher Lucrèce. Tout finit par s'expliquer. On rajoute le style et les manières qu'on lui connaît, càd l'attaque ad hominem, l'insulte, l'argument d'autorité, l'obsession du diplôme de ses interlocuteurs (alors qu'il reste soigneusement muet sur les siens), la guerre d'édition, etc., etc., et on comprendra que je sois *franchement* obsédée par un contributeur qui ne s'applique qu'à faire passer ses thèses de force et refuse le moindre compromis. Il y a sûrement 2-3 trucs sauvables dans ses tonnes de pov, je l'ai fait plusieurs fois mais là, j'avoue que je n'en ai plus du tout la motivation et que je pare au minimum: je vire les pov, à sa charge de faire des contributions plus équilibrées et moins caricaturales. Lorsque je l'ai fait en indiquant en commentaire que je n'avais pas le courage de trier ce qui était récupérable, aucun des contributeurs principaux de l'article n'y a trouvé à redire. Inisheer :: Canal 16 30 octobre 2006 à 15:49 (CET)
Il n'y a pas eu quatre, mais trois États impliqués : le Rwanda, l'Ouganda et le Zaïre. La rébellion, quatrième acteur (non étatique par définition) est une pure création de Kigali et Kampala :
« Sur la guerre rwandaise liée à des considérations de sécurité, s’est greffée la guerre de Kabila dont l’intention déclarée était tout autre : il ne s’agissait pas moins que de renverser Mobutu et de s’emparer du pouvoir. L’ambition paraissait insensée eu égard à l’absence de tout moyen d’un homme qui végétait dans son maquis de Fizi depuis l’échec des rébellions lumumbistes de 1964. Toutefois, grâce aux contacts qu’il entretenait avec des leaders politiques d’Afrique de l’Est, notamment le Tanzanien Julius Nyerere, et quelques hommes d’affaires, ce n’était pas un inconnu. Personne pourtant n’aurait parié sur un vieux cheval de retour déjà piètrement jugé par Che Guevara lorsque celui-ci avait séjourné dans son maquis [21]. Il est probable que Museveni et Kagame qui en firent leur fondé de pouvoir au Congo-Zaïre, pensaient être en mesure de le contrôler. » [1]
Ce que je reconnais volontiers, et que j'eusse rectifié sans problème si vous l'aviez dit explicitement autant que poliment, c'est que ma version sous-estime le rôle de l'Ouganda, allié du Rwanda. Il est effectivement nécessaire d'en parler davantage. Mais cette critique ne justifie pas un retrait des lignes que j'ai écrites, elle appelle un complément. Les 500 000 victimes du génocide perpétré par Hutu power ont droit à une série d'articles entière. Les centaines de milliers de victimes de la première guerre du Congo n'auraient, elles, droit à rien ? --Lucrèce 1 novembre 2006 à 18:17 (CET)
Sur mes sources : je n'utilise pas que « Péan principalement, puis Vidal et Onana, et enfin des copies d'éditos du Monde ». Dans cet article, je me fonde aussi sur des rapports de l'ONU, une enquête de Physician for Human Rights (association agréée par le TPIR, qui a effectué des expertises de charniers laissés par les fous furieux d'Hutu power), des rapports d'Amnesty international et Human Right Watch (cette association qui ne s'est pas particulièrement distinguée par son hostilité au FPR, ni par son refus d'écouter la propagande antifrançaise de Kigali), le livre d'Honoré Ngbanda Nzanbo, et sur Négrologie de Stephen Smith. Je n'y fais pas référence dans cet article, mais Filip Reyntjens (La Guerre des grands lacs, éd. de L'Harmattan, 1999) et Roland Pourtier ([2]) disent la même chose. Enfin, Claudine Vidal a cosigné son article avec Rony Brauman et Stephen Smith. --Lucrèce 1 novembre 2006 à 19:41 (CET)

Alors ?[modifier le code]

Cet article n'a pas évolué, malgré les promesses faites.

Pourquoi l'évocation des crimes commis par les troupes rwandaises et ougandaises lors de ce conflit est-elle systématiquement effacée, sans explication valable ? --Lucrèce 5 février 2007 à 12:53 (CET)

Oui, c'est intéressant mais je suis d'avis que bien l'instructif et informé cet article est effectivement dangereusement orienté dans le sens d'une mouvance révisionniste Congolaise. Hormis le réquisitoire contre Paul Kagame je citerai les accusation injustifiés et racistes faites contre une ethnie entière.