Discussion:Paris Universitas

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Revert[modifier le code]

"Le fait qu'il soit possible de manipuler si simplement ce classement prouve à quel point il est dépourvu d'intérêt." C'est un point de vue, j'ai essayé de neutraliser la phrase en "Le plus grand nombre de publications scientifiques et de prix Nobel résultant de cette association devrait lui permettre [...]". Mais il manque toujours la référence.

C'est bien neutralisé, merci 82.120.142.252 5 octobre 2007 à 21:45 (CEST)

Quel'Thalas statut ?[modifier le code]

Le statut d'EPCS n'est pas nécessaire pour être un PRES, la raison invoquée me semble donc douteuse. SamuelTardieu 4 mars 2007 à 09:40 (CET)

En effet, il s'agit seulement d'une des façons d'obtenir une personnalité morale, comme précisé dans l'article.

"L'Alliance Paris Universitas est une association d'établissements d'enseignement supérieur parisiens". Il est indiqué ce qu'elle n'est pas , mais alors, qu'est-elle exactement ? "Souhaite avoir un fonctionnement similaire". Alors pourquoi ne prends-t'elle aucun de ces statuts ? Qui, représentant cette alliance d'université, a cette volonté ? Il me parait inutile de présenter les intentions de personnes non identifiées !

j'ai attribué (à son auteur :) ) les intentions de Paris Universitas

C'est d'autant plus étrange que le texte de la loi [1] prévoit bien que "Ces pôles peuvent être dotés de la personnalité morale, NOTAMMENT sous la forme d'un groupement d'intérêt public, d'un établissement public de coopération scientifique régi par la section 2 ou d'une fondation de coopération scientifique régie par la section 3 du présent chapitre."Prof-Paris6 (d) 19 décembre 2009 à 09:59 (CET)

La présentation de Paris Universitas est erronée.[modifier le code]

Message déplacé depuis l'article — Arkanosis 8 avril 2010 à 18:49 (CEST)

Paris Universitas, créée en 2004 et non pas en 2005, s'est voulu, dès l'origine une confédération d'établissements qui, la première, a oeuvré pour une simplification du panorama parisien. La loi d'autonomie des universités a changé la donne et les établissements de Paris Universitas ont fait le choix de demander leur totale autonomie y compris pour certaines d'entre elles la dévolution des biens ce qu'ont refusé les universités du regroupement Paris Cité et l'université Paris 1. Dans ce contexte, trois d'entre elles (Paris Sorbonne, Panthéon Assas et Pierre et Maris Curie) ont décidé, tout en restant à Paris Universitas, d'engager le processus de reconstruction d'une université globale au quartier latin. Elle ont dans le même temps refusé de passer sous les Fourches Caudines que voulait leur imposer Valérie Pécresse et Bernard Larrouturou et décidé de définir elles-mêmes leur mode de gouvernance en s'affranchissant de la bureaucratie imposée par la loi Goulard. C'est pourquoi elles on créé une association et une fondation de coopération scientifique, cette dernière leur permettant de postuler dans le cadre du grand emprunt.

Loin d'être un échec, l'aventure de Paris Universitas, véritable think thank universitaire a été le ferment des évènements en cours. Elle est donc à l'origine du mouvement de regroupement actuellement en cours à Paris mais qui est loin d'être terminé. En effet, entre la nébuleuse arbitrairement créée autour de Paris 1 et le bal des courtisans autour des versaillais, lorsque les illusions seront dissipées, la force de la réalité s'imposera et on en reviendra a des constructions plus raisonnables. Lorsque l'assemblée générale de Paris Universtas estimera que sa raison d'être n'existe plus, elle en tirera les conséquences sans drame.

Gilbert Béréziat Délégué Général

Bonjour et bienvenue sur Wikipédia.
N'hésitez pas à corriger vous-même l'article si vous êtes en mesure de justifier vos modifications.
Bien cordialement — Arkanosis 8 avril 2010 à 18:49 (CEST)
Bonjour et désolé pour cette réponse tardive.
La date de 2005 est pourtant bien celle que vous (?) donnez sur votre blog(article Paris Universitas requiem in pace ; Sorbonne Universitas virtutes cernuntur in agendo).
Pour le reste, les témoignanges, même s'ils proviennent d'acteurs liés au projet, ne sont pas directement recevable car non vérifiable. Par ailleurs, le reste de votre intervention montre que la neutralité n'est pas atteinte.
Cdlt, XIII,東京から [何だよ] 10 juillet 2010 à 05:10 (CEST)