Discussion:Néo-stalinisme

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

Admissibilité[modifier le code]

Bonjour,

J'ai un doute sur l'admissibilité de cette notion: aucun ouvrage papier n'y semble consacré, ni aucune entrée de dictionnaire ou encyclopédie, d'après une recherche rapide, et les sources indiquées dans l'article ne sont pas centrées. La plus convaincante est sans doute le livre de Feldbrugge, mais ne consacre qu'une demi-page à la notion, et seulement pour mentionner l'existence d'un courant néo-stalinien au sein du PCUS de l'époque (début des années 1970). Aucune source ne me semble décrire le néo-stalinisme comme une idéologie cohérente,et distincte du stalinisme, par ex. les régimes nord-coréen et (auparavant) albanais semblent plus souvent décrits comme "staliniens" que néo-staliniens. Il me semble que ces éléments gagneraient à être passés dans la partie "Postérité" de l'article Stalinisme. --Awkiku (discuter) 27 septembre 2013 à 11:31 (CEST)

Oui et non. Je ne nie pas que la page soit totalement à refaire, et c'est vrai qu'en la voyant, on peut avoir des doutes. Mais à mon sens c'est admissible. Le terme "néo-stalinisme" ne désigne en effet pas une idéologie cohérente. A mon sens, en outre, les références à la Corée du Nord mériteraient d'être retirées, car les comparaisons que j'ai pu lire parlent de "stalinisme" tout court (soit des bonnes vieilles méthodes inchangées depuis les années 50) pour le régime nord-coréen, et pas de "néo-stalinisme". Par contre, le terme a bien été employé, mais pour désigner plusieurs choses différentes : 1) des résurgences, à des degrés divers, du stalinisme au sein du PCUS après 1956 2) l'utilisation de méthodes qualifiées de "staliniennes" par la Russie actuelle (usage polémique) 3) les nostalgies, à des degrés divers, de l'époque stalinienne 4) enfin, les différentes formes de stalinisme dont ont pu se réclamer après la déstalinisation des groupes (les maoïstes, le "courant pro-albanais"), voire des régimes politiques (l'Albanie). C'est un courant très minoritaire, mais qui existe encore aujourd'hui au sein de l'extrême gauche (des groupuscules, essentiellement) et qui mérite d'être mentionné, même s'il n'a pas une importance énorme.
Bref, tout ça mérite d'être cité sur une page à part de stalinisme (article qui doit également être refait), de même que néonazisme et néofascisme, mais il faut refaire l'article pour bien indiquer et distinguer les différents sens du mot. Jean-Jacques Georges (discuter) 27 septembre 2013 à 18:49 (CEST)
J'entends bien ces arguments sur une certaine notoriété, mais en l'état, il me semble que cela justifie plus une entrée de wiktionnaire (éventuellement) que d'encyclopédie, parce que la notion est mal cernée et a plusieurs sens non cohérents entre eux. Par exemple, dans mon "Petit Larousse", je trouve "néofascisme" et "néonazisme" mais pas "néo-stalinisme". En grande partie effectivement car le "néostalinisme" dans ses mises en oeuvres concrètes ne se différencie guère du stalinisme (en effet, les régimes albanais, nord-coréen etc. ont repris le stalinisme "à l'ancienne", sans modification majeure...)--Awkiku (discuter) 28 septembre 2013 à 15:01 (CEST)
Bien sûr, c'est pour ça que le contenu actuel est en grande partie faux. En fait, la notion de "néo-stalinisme" n'est pas du tout cernée, ou plutôt il y a plusieurs notions désignées sous ce vocable : le régime communiste "light" en URSS après la déstalinisation, les pratiques actuelles pouvant rappeler le stalinisme, les groupuscules d'extrême-gauche néo-staliniens (du genre "pro-albanais"), etc. Il y a moyen de faire un petit article, qui serait autre chose qu'une définition du wiktionnaire. Mais ce ne serait pas un article énorme, parce que c'est plus un vocable qu'une réelle notion : sachant qu'il n'y a pas grand rapport d'une part entre les régimes autoritaires comme la Russie ou dictatoriaux comme le Turkménistan qui reprennent certaines méthodes staliniennes, ou sont comparés au stalinisme par leurs adversaires, et d'autre part certains groupuscules d'extrême-gauche (comme les "pro-albanais", par exemple) qui, eux, sont vraiment "néo-staliniens" comme d'autres sont "néo-nazis". Jean-Jacques Georges (discuter) 28 septembre 2013 à 16:30 (CEST)
NB : là, je fais un break, mais à mon retour, je veux bien essayer de remettre la page au propre (ne pas hésiter à me le rappeler). Ca ne devrait pas non plus être très difficile, sachant que le vrai chantier sera la remise en forme de stalinisme, qui est le sujet principal et qui fait actuellement piteuse figure... Jean-Jacques Georges (discuter) 30 septembre 2013 à 00:59 (CEST)