Discussion:Laïc

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

La plupart des pages liées n'avaient rien à voir avec la laïcité, j'ai enlevé le redirect et mis un contenu explicatif d'homonymie. David Mitrani 31 août 2005 à 22:42 (CEST)

Revert de la modif de la définition[modifier le code]

Le but n'est pas que chaque laïc vienne donner sa définition d'un laïc, mais d'avoir une description encyclopédique. Il me paraît un peu rapide de remplacer une partie de la définition par celle ayant cours au Centre Laïc de Liège, ça mérite au minimum une discussion préalable. À mon humble avis il serait bon d'appliquer la règle habituelle : ce ne sont pas ceux qui sont proches du sujet qui en donnent la meilleure définition. Je recommande de ne modifier les définitions qu'à partir de sources indépendantes, ce qui n'est pas le cas du CAL. --Eutvakerre (d) 16 décembre 2011 à 19:20 (CET)

Traduction du concept[modifier le code]

Le concept de laïcité est en tout cas très français. Je tombe dessus en cherchant l'antonyme anglais de "sacré". Et j'ai déjà lu et entendu aux Etats-Unis le mot "laicité".

Je propose sur le plan des redirections:

- laïc (fr) = un article à traduire (en) - profane (fr) = secular (en), le concept étant plus large - juron (fr) = profane (en)

Et autant à faire dans les autres langues.

--JeromRP (d) 25 janvier 2012 à 03:40 (CET)

Sens moderne[modifier le code]

J'ai apporté une petite correction : en effet, le Trésor de la langue française indique très clairement que ce qui était indiqué comme un abus ne l'est pas du tout. Sens retenus par le TLF :

  • Qui n'appartient pas au clergé ni à un ordre religieux.
  • Qui appartient, qui est propre au monde profane ou à la vie civile.
  • Qui est indépendant vis-à-vis du clergé et de l'Église, et plus généralement de toute confession religieuse.
  • Qui s'oppose, qui est hostile à toute influence, à toute emprise de l'Église et du clergé sur la vie intellectuelle et morale, sur les institutions, les services publics.

Le premier et le troisième item se retrouvent pratiquement mot pour mot dans la définition du Robert.

Snowflake Fairy (discuter) 8 février 2014 à 00:45 (CET)