Discussion:Grenouille rieuse

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autres discussions [liste]
  • Suppression -
  • Neutralité -
  • Droit d'auteur -
  • Article de qualité -
  • Bon article -
  • Lumière sur -
  • À faire -
  • Archives

Statut d'espèce invasive et régime alimentaire?[modifier le code]

Bonjour,

La grenouille rieuse est (je pense) reconnue par la plupart des naturalistes comme une espèce invasive. Il semblerait qu'elle pollue génétiquement les autres populations de "grenouilles vertes" au sens large (Pelophyla sp), à tel point que les populations mixtes Pelophylax sp x Pelophylax ridibundus finissent par ne présenter que des individus du phénotype Pelophylax ridibundus. La croissance démesurée de cette espèce depuis les années 70 sur le territoire français (France métropolitaine), et sa compétitivité hors norme incitent les naturalistes à la classer dans les espèces invasives. Par ailleurs, j'ai déjà été témoin d'une scène de prédation d'une Grenouille rieuse (Pelophylax ridibundus) sur une Rainette méridionale Hyla meridionalis. Bien qu'une expérience personnelle ne permette pas d'extrapoler, je me pose des questions quant à son alimentation surtout insectivore. Je sais qu'une publication traitant du régime alimentaire de Pelophylax ridibundus met en lumière un régime alimentaire assez surprenant. Je vais essayer de retrouver ça pour enrichir la page principale de cet article.


Outre ces aspects "invasifs", je pense qu'il serait nécessaire de mettre un peu plus l'accent sur l'opportunisme de cette grenouille vis à vis de son habitat. En effet cette grenouille peut facilement être contacté en zone urbaine, contrairement à un bon nombre d'amphibiens plus exigeants quant à leur habitats. Là encore je manque de bibliographie, et je ne pense pas être assez compétent en hérpétologie pour modifier directement la page de cet article.


Je pense donc que deux points fondamentaux sont manquants dans cet article:

  1. Le danger que Pelophylax ridibundus représente pour les espèce indigènes (et là je manque encore de références bibliographiques, raison pour laquelle je ne modifie pas la page principale).
  2. La grande tolérance de cette espèce quant à son habitat qui fait qu'on peut aussi bien la trouver dans des coins de nature reculés qu'en pleine agglomération.


Voilà, j'espère avoir soulevé des question intéressantes, et aurait souhaité amener des éléments de réponse un peu plus fournis.


Un début de biblio pour la route (bien que peu probant, ça illustre un peu le propos).
http://74.125.155.132/scholar?q=cache:rqN0D6EGZ_8J:scholar.google.com/+pollution+g%C3%A9n%C3%A9tique+par+la+grenouille+rieuse&hl=fr&as_sdt=0,5 >> page 15 16
http://coraregion.free.fr/lr/LRvertebresTerrestresRA.pdf >> lire le paragraphe concernant la grenouille rieuse. Le point de vue des acteurs de terrain sont identiques en Languedoc-Roussillon.


PS: On utilise souvent le terme "espèce invasive" mais il semblerait que le terme "espèce envahissante" soit plus approprié (le terme invasif étant plutôt médical), mais n'étant pas du tout compétant dans ce genre de débat, je laisse les spécialistes en discuter! :D


A bientôt Matmat (d) 12 janvier 2011 à 23:08 (CET)

Tcho Matmat
on est assez peu nombreux a travailler régulièrement sur les grenouilles et si tu te sens pour modifier cet article n'hesites pas ! de maniere générale, les articles sur les amphibiens de France metropolitaine sont assez pauvres alors si tu veux te lancer dedans, ton aide sera grandement la bienvenue...
si l'herpetologie te branche tu peux nous retrouver sur le projet herpeto...
en esperant ton aide ! Clin d'œil a+ Poleta33 (d) 13 janvier 2011 à 15:15 (CET)
Je confirme que cette grenouille se retrouve assez largement et de façon bien plus commune que ne le montre la carte de répartition.
J'en ai une dans mon bassin à poisson (qui fait environ 15cm de long), en pleine agglomération proche de Paris, à Chelles.
De plus, j'en ai très souvent entendu en Lorraine, sur les bords de la Meurthe, alors que la carte la donne absente dans cette région.
--Mcferson (discuter) 5 septembre 2017 à 20:09 (CEST)
Certain de ne pas confondre avec la grenouille verte ?
De plus il est parfois difficile de savoir si une espèce gagne du terrain parce quelles est concurrentielle et nouvellement arrivée (invasivité comme cette grenouille après son introduction en suisse selon Haffner, P. (1997). Bilan des introductions récentes d'amphibiens et de reptiles dans les milieux aquatiques continentaux de France métropolitaine. Bulletin Français de la Pêche et de la Pisciculture, (344-345), 155-163.) et/ou si elle semble gagner du terrain parce que ce sont les autres espèces qui ont des populations plus vulnérables qu'elle à certains facteurs environnementaux et qu'elles s'effondrent. Je dis "semble" pour relativiser la notion de "gagner du terrain" car en termes de nombre d'individus au sein des populations d'amphibiens, depuis au moins les années 1960, ca ressemble plus à un effondrement quasi-généralisé (voire à une quasi-extinction sur une grande partie de l'ancienne aire de répartition de ces espèces)... Mais oui les articles sur les amphibiens (notamment des espèces communes) sont encore très pauvres.. et mal illustrés (ex : on devrait avoir l'accouplement, le type de ponte, les détails anatomiques, le squelette, les anomales, les différents stades de croissances de l'oeuf, la métamorphose, etc.) et il y a beaucoup à faire.
Bienvenue --Lamiot (discuter) 6 septembre 2017 à 21:27 (CEST)