Discussion:Escadre Suffren dans l'océan Indien/Neutralité

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives
  • Cette page sert à présenter les points non neutres de la page pour en discuter afin de les améliorer.
  • Dans ce genre de débat, le ton a vite tendance à monter. Merci de toujours rester courtois, même avec ceux qui ont un point de vue opposé au vôtre.
  • Cette page peut avoir déjà servi à une controverse précédente. Merci de suivre les instructions ci-après, le cas échéant.
  • Le bandeau de non-neutralité peut être retiré une fois que tous les contributeurs de l'article sont d'accord.
  • Liens utiles : Neutralité de point de vue, Questions fréquentes, Guide pratique.
  • important : n'oubliez pas d'ajouter le lien vers cette page dans la page principale des articles à neutraliser !

Copier/coller en début de cette liste le texte suivant :

* 28 : [[:Escadre Suffren dans l'océan Indien]] mis en place par ~~~ ([[Discussion:Escadre Suffren dans l'océan Indien/Neutralité|justification]])

Article(s) concerné(s) : Escadre Suffren dans l'océan Indien

Proposé par : Rama (discuter) 13 mai 2016 à 16:58 (CEST)[modifier le code]

Problèmes de non-neutralité[modifier le code]

Article écrit en partie comme un article historique correct, mais comportant des jugements de valeur non sourcés et folkloriques. Exemples:

  • Un officier français de cavalerie présent en Inde en 1782 en fait cette curieuse description
  • L’incompétence, la pusillanimité et/ou l’indiscipline d’une partie des capitaines dans cette campagne va aussi se retrouver dans d’autres engagements.
  • Les prisonniers anglais, à bord des bateaux français posent un autre problème de sécurité et d'intendance. Suffren fait des propositions d’échange aux Anglais qui refusent. Il semble que du côté de Hughes on fasse le calcul tortueux que ces prisonniers sont un poids mort qui consomment les ressources de l’escadre française, sans parler des risques qu’ils font courir à la sécurité des vaisseaux. Calcul étonnant alors que tous les renseignements indiquent que côté anglais on manque aussi d’hommes. Suffren décide donc de confier les prisonniers à la garde d’Haidar Alî, décision qui aujourd’hui encore fait hurler les historiens anglais[Qui ?], compte tenu de la cruauté du prince indien. Mais Suffren assume, malgré les cris et les supplications des prisonniers73. La faute en revient aux Anglais eux-mêmes
  • Suffren n'a pas non plus oublié les conditions de détention épouvantables sur les pontons, lesquelles rendent les protestations anglaises bien hypocrites.

A relire sérieusement. Rama (discuter) 13 mai 2016 à 16:58 (CEST)

Je rajoute qu'il y a pas mal d'informations fausses, telles la mort de certains officiers pourtant décédés des années après dans leur lit... Enrevseluj (discuter) 11 novembre 2017 à 11:46 (CET)

Propositions pour la neutralisation[modifier le code]