Discussion:7 World Trade Center

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Autres discussions [liste]
  • Suppression
  • Neutralité
  • Droit d'auteur
  • Article de qualité
  • Bon article
  • Lumière sur
  • À faire
  • Archives

rien sur la polémique d'une possible (probable) démolition contrôlée ? L'évidence de la video, le témoignage de 1500 ingénieurs et architectes ?....

Un style bien conspirationniste[modifier le code]

A mon avis, le style du paragraphe sur les événements du 11 septembre est ambigu. On parle de version officielle sans indiquer ce que cela signifie, l'article sous-entend qu'une vérité mystérieuse est derrière tout cela, sans la moindre source.

Soit il existe des informations réelles et crédibles mettant en cause une autre interprétation réelle et crédible, il faut alors présenter les deux, soit il n'existe qu'une enquête sérieuse et une vague thèse conspirationniste et le style mériterait d'être modifié. 88.167.33.242 (d) 13 mai 2013 à 19:01 (CEST)


La preuve incontestable que le NIST et la BBC ont donné des informations erronées sur les hommes pris au piège dans le WTC 7[modifier le code]

La BBC et le NIST ont donné des informations erronées sur ce qui est arrivé aux 3 hommes (M. HESSE, M. JENNING, et le laveur de vitres) pris au piège dans le bâtiment 7, vers 10h15. Ils ont dit que les hommes ne pouvaient pas descendre plus bas que le 6ème étage, à cause des dégats liés à l'effondrement du WTC 1 à 10:28.

Voici la citation de la page 398 du rapport final du NIST STAR 1-9: «Quand ils sont arrivés au 6ème étage, la tour WTC 1 s'est effondrée, la lumière s'est éteinte dans l'escalier, les sprinklers ont arrosé brièvement, et l'escalier s'est rempli de fumée et de poussière ". La BBC raconte la même histoire dans le documentaire: «La troisième tour. Les fichiers de la conspiration "

Ce qu'ils ont tous deux déclaré, n'est pas la réalité, et la preuve en est donnée dans la vidéo officielle publiée par le NIST: FOIA sortie n ° 25-42A0120 G25D31, Vidéo # 1. Cette vidéo a été enregistrée, en plan séquence, de 10h à 10h 45 sur le site du WTC, et nous permet de voir ce qui se passe seconde par seconde devant la caméra, dans l'ordre chronologique. Il est facile de calculer l'heure de chaque scène.

À 10:18, un pompier passant devant la face sud du WTC7 dit au journaliste: «On nous a signalé qu'un homme blanc est coincé, là dans le coin nord-est ... Je dois m'assurer que des gens vont à venir pour l'aider à sortir ... "(ou quelque chose de très proche de ceci) Il parle de M. HESSE, qui a demandé de l'aide par la fenêtre brisée par M. JENNING.

À 10h25, le journaliste filme le WTC 1 debout dans le ciel.

Donc, c'est la preuve que: ce qu'ont connu les 3 hommes dans le bâtiment 7, n'était pas due à l'effondrement du WTC 1. Telle est la vérité prouvée par l'archive du NIST, qui leur a servi a tirer leur conclusions.

Maintenant, pourquoi ont-ils voulu synchroniser la chute du WTC 1 avec le blocage des 3 hommes au 8eme étage du bâtiment 7?

Je n'ai rien à vendre, ni à cacher, je cherche la vérité, alors écoutez: Le NIST était vraiment embarrassé pour trouver une explication à l'impossibilité pour les 3 hommes de sortir du bâtiment, avec JENNING signalant la destruction de l'escalier, le laveur de vitres parlant de "2 escaliers soufflés ", HESSE disant que « l'escalier était murré », et tous les 3 parlant d'explosions avec fumée épaisse.

Qu'est ce que le NIST pouvait faire avec tout ça? Ils ont donc expliqué cette situation confuse grace au chaos provoqué par l'effondrement du WTC 1, qui fournit tous les moyens propres à créer le décor d'enfer, ou nos 3 hommes essayaient de fuir le WTC 7: destruction due à la chute des débris enflammés, la fumée, la poussière, la chaleur, les bruits d'explosions, les vibrations semblables à un tremblement de terre.

En réalité, il se trouve que l'immeuble 7, a une singularité concernant les 2 escaliers menant à la sortie. C'est visible sur les plans fournit dans le rapport du NIST. Au 5ème étage, les escaliers s'arrêtent, et sont suivis par 2 longs couloirs, qui conduisent aux dernières longueurs d'escalier, allant du 5eme au rez de chaussée, vers la sortie de secours. Vraissemblablement, aucun des 3 hommes ne connaissaient suffisament le bâtiment pour savoir que les escaliers étaient construits de la sorte. Ils ont probablement jamais utilisé ces escaliers, et même s'ils l'avaient fait, les circonstances périlleuses ont pu nuire à leurs memoires. La fumée épaisse masquait surement les signes à suivre pour atteindre l'autre cage d'escalier. Il est également facile de comprendre que si vous vous précipitez dans les escaliers depuis l'étage 23, en tournant, encore, et encore, aussi vite que vous le pouvez, vous allez foncer dans un mur, à la fin de l'escalier situé au 5ème étage . Ils n'étaient probablement pas sûr de l'étage qu'ils avaient atteint. Ils parlent du 6ème étage, mais avec la fumée et la poussière, et le reste, ils se trouvaient vraisemblablement au 5ème étage, où des signes sur le mur, invitaient à suivre le couloir. Dans la confusion, ils n'ont pas vu les signes, ont conclu que la cage d'escalier était bloqué, ont décidé de remonter au 8ème étage, ou ils ont brisé une fenêtre à l'aide d'un extincteur, et M. HESSE a appelé à l'aide. La scène a été enregistrée: certains pompiers ont entendu son appel, et ont fait le necessaire. Mais, ils ne s'affolent pas, parce que WTC1 ne s'est pas encore effondré. Plutard, les pompiers n'ont pas pu atteindre la fenêtre avec leur grande échelle, en raison de la sous-station au pied de la face Nord. Alors, comment ont-ils réussi à récupérer les 3 hommes? Devinez? Par l'escalier, qui bien qu'enfumé, était encore en place.

La seule incohérence vient du temoignage de M. JENNING parlant d'escalier éffondré, mais comme il a vraiment eut peur pour sa vie, qu'il était nerveusement éprouvé, cela a pu l'amener à déformer la réalité. Les interviews télévisées n'aident pas à s'en tenir aux faits. Le récit de son expérience a varié d'une interview à l'autre, avec notament l'observation de cadavres au sol, ce qu'il a démenti ulterieurement. Donc, nous savons que le témoignage de JENNING n'est pas très fiable.. . Enfin, une question reste sans réponse: pourquoi est ce que le NIST n'a pas eu la rigueur intellectuelle qui les aurait mené à cette vérité, confirmant, d'ailleurs, la thèse officielle ?

--Sanremy (discuter) 18 août 2013 à 14:41 (CEST)sanremy

La seule incohérence que je vois, c'est celle de ce long message où je cherche vainement à trouver un sens. Je ne peux que vous renvoyer à ce message d'Akeron sur une autre page de discussion et réaffirmer avec lui que les PDD n'ont pas pour vocation de devenir des fora de discussion ou le réceptacles de théories personnelles. Le forum de Réopen911 ou d'autres pages web similaires ne demandent qu'à accueillir ce genre d'élucubrations. Merci d'avance. --Lebob (discuter) 18 août 2013 à 16:39 (CEST)