Die Nerven

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Die Nerven
Description de cette image, également commentée ci-après
Die Nerven en concert en 2014.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Genre musical Post-punk, rock indépendant, noise rock, lo-fi
Années actives Depuis 2010
Influences Sonic Youth
Composition du groupe
Membres Max Rieger
Julian Knoth
Kevin Kuhn
Anciens membres Philipp Knoth

Die Nerven est un groupe de post-punk allemand, originaire de Stuttgart.

Biographie[modifier | modifier le code]

Die Nerven est d'abord un groupe lo-fi fondé par Julian Knoth et Max Rieger. Grâce à l'album démo Asoziale Medien, il signe avec le label indépendant This Charming Man. En 2012, sort l'album Fluidum. Le groupe bénéficie d'un bon accueil critique, aussi pour ses concerts. Jan Wigger de Spiegel Online définit l'album de riche[1].

Ils sortent ensuite leur deuxième album tudio, Fun, au label This Charming Man. La rédaction de laut.de classe Fluidum 11e meilleur album de l'année 2014[2]. Il atteint la deuxième place des charts allemands. Christian Ihle de taz.de le considère comme meilleur groupe du pays[3]. Le 9 octobre 2015, Glitterhouse sort leur troisième album, Out. Le Junge Welt le considère comme meilleur album pop de 2015[4].

Style musical[modifier | modifier le code]

Le groupe joue un mélange de différents styles punk et post-punk avec des paroles en allemand à prédominance négative et sombre[5]. Leur style musical est influencé par différents groupes comme Sonic Youth pour les riffs de guitare, ou Black Sabbath[6].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Fluidum
  • 2014 : Fun (This Charming Man)

Singles et EP[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Sommerzeit, Traurigkeit
  • 2013 : Fick dich Alter! (split avec Candelilla)
  • 2013 : Nichts neues
  • 2013 : Split-7 avec Freiburg
  • 2014 : Hörst du mir zu?

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Abgehört: Die wichtigste Musik der Woche », sur spiegel.de, (consulté le 19 octobre 2015)
  2. (de) « Die Alben des Jahres », sur laut.de, (consulté le 20 décembre 2014).
  3. (de) Christian Ihle, « Alben des Jahres 2014 », sur Die Tageszeitung, .
  4. (de) « Listen der Vernunft. Jahresrückblick 2015 », sur junge Welt, (consulté le 10 novembre 2016).
  5. (de) Simon Langemann, « Mehr Albtraum als Traum », sur Laut.de (consulté le 20 décembre 2014).
  6. (de) Thomas Vorreyer, « Die Nerven, im Schutt geboren », sur Spex, (consulté le 20 décembre 2014).