Junge Welt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Junge.

Junge Welt
Image illustrative de l’article Junge Welt

Pays Allemagne
Langue Allemand
Date de fondation
Ville d’édition Berlin

Junge Welt (Jeune Monde) est un quotidien berlinois, de tendance marxiste[1].

Il est publié pour la première fois le à Berlin-Est sous contrôle soviétique et devient le quotidien officiel de la Jeunesse libre allemande (Freie Deutsche Jugend) le 12 novembre 1947. Le quotidien se vend chaque jour en République démocratique allemande (RDA) à 1,4 million d'exemplaires, soit le plus important du pays et bien devant le quotidien Neues Deutschland en Allemagne de l'Ouest.

Junge Welt est relancé en 1994 après la réunification allemande et la dissolution effective de la Jeunesse libre allemande, en tant que quotidien de gauche d'orientation socialiste démocratique. En 1997, une scission au sein du quotidien voit la fondation de Jungle World, qui dénonce les opinions anti-sionistes de Junge Welt. Ce dernier est par ailleurs critiqué pour ses reportages sans esprit critique sur Mahmoud Ahmadinejad et le programme nucléaire iranien[2].

Aujourd'hui, Junge Welt est le plus petit quotidien national en Allemagne avec un lectorat revendiqué d'environ 50 000 et 17 000 exemplaires imprimés tous les jours.

Depuis 2000, son éditeur en chef est Arnold Schölzel, ancien informateur de la Stasi est-allemande[3].

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Diese Zeitung Was ist die junge Welt?, consulté le 7 mars 2013
  2. (de) Antisemitismus von links, consulté le 7 mars 2013
  3. (de) Stasi-TV-Doku "Verraten": Spitzel mit Spitzenleistung, Spiegel.de, 11 juillet 2007

Liens externes[modifier | modifier le code]