David A. Palmer (anthropologue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis David Palmer (anthropologue))
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir David Palmer.
David Palmer
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

David Alexander Palmer est un anthropologue canadien qui a publié plusieurs livres sur la religion, notamment sur les mouvements religieux dans la Chine moderne et contemporaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Responsable du centre de Hongkong de l'EFEO depuis 2004, il est également membre du GSRL (Groupe Sociétés, Religions, Laïcités - EPHE/CNRS) et du CECMC (Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine - EHESS/CNRS).

En 1996, il passe un DEA en ethnopsychiatrie, puis, en 2002, il soutient sa thèse[1],[2] de doctorat à l'École pratique des hautes études sur l'histoire et l'anthropologie de la religion chinoise. Cette étude montre « comment les techniques d’accomplissement du souffle, qi gong, furent « lancées au sein des institutions de l’État socialiste dans les années 1950, devinrent le véhicule de la forme d’expression religieuse la plus populaire de la Chine urbaine dans les années 1980, puis menèrent à une remise en cause puissante et durable de la légitimité des dirigeants politiques de la Chine à la fin des années 1990 » »[3].

En 2011, il copublie The Religious Question in Modern China, une synthèse sur les rapports entre politique et religion en Chine, de la réforme des Cent Jours jusqu'à nos jours[4].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Il est conseiller (membre adjoint du conseil d'administration) des communautés Bahaï de Hong Kong et de Macao (depuis 2007)[5].

Publications[modifier | modifier le code]

  • (en) Avec John Clark, John L. Sorenson, Introduction to Book of Mormon Geography, 1996, Provo: Farms
  • (en) In Search of Cumorah, Cedar Fort, 2005, 270 p.
  • (fr) La fièvre du Qigong: guérison, religion et politique en Chine, 1949-1999, École des hautes études en sciences sociales, 2005, 511 p. - (en) Qigong Fever: Body, Science, and Utopia in China, Columbia University Press, 2007, 356 p.
  • (en) Avec Glenn Landes Shive, Philip L. Wickeri, Chinese Religious Life, Oxford University Press, 2011
  • (en) Avec Vincent Goossaert, The Religious Question in Modern China, CNRS, 2011, 400 p. - (fr) La question religieuse en Chine, CNRS, 2012, 400 p.
  • (en) Avec Xun Liu, Daoism in the Twentieth Century: Between Eternity and Modernity, University of California Press, 2012

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. David A. Palmer, La Fièvre du Qigong: guérison, religion et politique en Chine, 1949-1999, Paris, EHESS, , 512 p.
  2. Traduction anglaise : (en) Qigong fever: Body, Science and Utopia in China, Columbia University Press, , 356 p.
  3. Comptes rendus de lecture : La Fièvre du Qigong: guérison, religion et politique en Chine et Qigong fever: Body, Science and Utopia in China Georges Favraud, Perspectives chinoises, avril 2009.
  4. Comptes rendus de lecture : Vincent Goossaert and David A. Palmer, The Religious Question in Modern China André Laliberté, Centre d'études français sur la Chine contemporaine, avril 2011.
  5. (en) University of Hong Kong : « Community Advisor (Auxiliary Board Member) for the Bahá'í communities of Hong Kong and Macau (from 2007) ».

Liens externes[modifier | modifier le code]