David Allan (peintre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
David Allan
Self Portrait by David Allan.jpg
Autoportrait, 1770.
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 52 ans)
ÉdimbourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Old Calton Cemetery (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Lieux de travail

David Allan ( - ) est un peintre d'histoire écossais, parfois appelé le Scottish Hogarth (Hogarth écossais, en référence au célèbre peintre William Hogarth).

Biographie[modifier | modifier le code]

David Allan est né à Alloa, dans le district écossais de Clackmannanshire. En 1762, il termina sept années d'études réussies à l'Académie de Peinture de Foulis (Glasgow) et obtint le mécénat du comte de Cathcart (en) et du comte de Mar, sur les terres duquel il est né. Grâce au comte de Mar, il put voyager à Rome en 1764 et il y resta plusieurs années, travaillant principalement à copier les anciens maîtres. Il revint de Rome en 1777 et vécut à Londres, réalisant essentiellement des portraits. En 1780, Allan alla à Édimbourg et y devint directeur de l'Académie des Arts en 1786, lors de la mort d'Alexander Runciman (en).

Œuvre[modifier | modifier le code]

Mariage écossais, David Allan, 1780.

Parmi ses nombreux travaux personnels lors de ses années à Rome, Allan peint Origin of Portraiture (l'origine de l'art du portrait), se trouvant maintenant à la Galerie nationale d'Écosse. L'œuvre représente une domestique corinthienne dessinant l'ombre de son amant ; elle est bien connue en raison de l'excellente gravure faite par Domenico Cunego. Elle valut à Allan la Médaille d'Or de l'Académie de St Luke en 1773, pour la meilleure composition historique. Lorsqu'il dirigea l'Académie des Arts, il réalisa des peintures et gravures à l'eau-forte (par la technique d'aquatinte) ; les plus connues sont Scotch Wedding (mariage écossais), Highland Dance (danse des Highland), Repentance Stool (le tabouret du repentir) et ses Illustrations of the Gentle Shepherd (Illustrations du Doux Berger). Ces dernières œuvres étaient aussi remarquables en raison de l'humour dont elles faisaient preuve.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]