Musée de la RDA

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis DDR Museum)
Aller à : navigation, rechercher
Logo du musée

Le musée de la RDA à Berlin (DDR-Museum Berlin) est un musée situé à Berlin-Mitte. La collection permanente se concentre principalement sur la vie quotidienne et la culture populaire dans l’ancienne Allemagne de l’Est. Le musée de la RDA se situe sur la promenade au bord du fleuve de la Spree, en face de la cathédrale de Berlin et occupe le terrain de l’ancien Palace Hôtel. D’après une étude de l’institut de recherche pour les musées et du cabinet du Sénat de Berlin, le musée de la RDA fait partie des musées et des monuments les plus visités de Berlin avec ses 504.564[1] visiteurs par an.

Le musée est organisé autour de plus d’une trentaine de thèmes : frontières de la RDA, Berlin, transport, Mur, Stasi, consommation, produits de la RDA, alimentation, construction, habitation, vie en couple, famille, égalité, sphère privée, media, littérature, éducation, enfance, jeunesse, travail, mode, culture, temps libre, musique, vacances, santé, armée, opposition, parties politiques, état, ministère de la défense, idéologie, états voisins, punitions, économie, environnement et autorité.

À la différence d’autres musées, beaucoup d’objets de l’exposition permanente peuvent être manipulés et testés. On peut par exemple s’assoir dans une Trabant, voiture typique de l’ancienne Allemagne de l’Est ; ouvrir les placards du salon d’un appartement reproduit ou encore essayer des vêtements de l’époque à l’aide d’un miroir digital. Le musée utilise une phrase prononcée par un de ses visiteurs comme exemple de son succès : un des musées les plus intéressants de la terre.

Parties de l'exposition[modifier | modifier le code]

  • Reproduction d’un appartement WBS 70 avec 5 pièces
  • cinéma
  • cellule de prison
  • salle de surveillance
  • salle d'interrogatoire
  • crèche

Éléments de l'exposition[modifier | modifier le code]

  • Voiture « Trabant » avec simulation de conduite
  • Ascenseur mouvementé
  • Limousine Volvo 246 TE (voiture ministérielle officielle)
  • Fresque "Éloge du communisme" de Ronald Paris
  • Journal des pénuries alimentaires, livres d'école
  • Carte 1 Megabit
  • Presse à imprimer de la "Umweltbibliothek"

Organisation du musée[modifier | modifier le code]

De la caisse, les visiteurs sont invités à descendre quelques escaliers menant à une résidence d’appartements à une échelle de 1 :20. Chaque tour d’appartement traite un sujet différent et utilise un grand nombre d’installations interactives comme des tiroirs, portes, fenêtres ou des outils multimédias. Derrière ces éléments se trouvent les objets et informations en question. À côté des appartements se situe la voiture « Trabant », un cinéma et une reproduction de l’intérieur d’un appartement WBS 70 de l’époque. La totalité de l’exposition permanente est organisé d’une façon interactive. En octobre 2010, un restaurant à thème s’est ouvert où les visiteurs pouvaient goûter la cuisine traditionnelle de la RDA. Celui-ci a dû fermer le 31. Mars 2015 pour faire place à la nouvelle partie de l’exposition qui s’est ouverte en Août 2016[2]. Le journal des pénuries alimentaires, la limousine de fonction et la fresque de 9 mètres de long « éloge du communisme » de Ronald Paris font partie des objets à ne pas manquer !

Histoire du musée[modifier | modifier le code]

Le musée de la RDA a été fondé par l’ethnologue Peter Kenzelmann de Freiburg. D’après quelques reportages, il serait venu à Berlin dans le but de trouver un musée de la RDA, sans succès. Suivant cette expérience, le musée s’est ouvert quelque temps plus tard le 15. Juillet 2006. Gordon Freiherr von Godin est directeur général depuis Mai 2016 et Stefan Wolle assure la direction de l’institut de recherche. Le musée a fêté sa première année le 14 Juillet 2007 et a annoncé avoir accueilli 180.000 visiteurs. Le musée a été nominé pour le prix du meilleur musée d’Europe de l’année en 2008 et 2012[3]. Le musée a été classé 44ème des 100 attractions les plus populaires d’Allemagne en 2015 et est monté 36ème en 2016, selon une étude de la centrale allemande pour le tourisme (DZT)[4]. Le 26 Août 2008, le musée a accueilli son 500 000ème visiteur et le 23. Décembre 2009 son millionième[5]. La deuxième partie de l’exposition s’est ouverte le 10 Octobre 2010 et a permis l’introduction de nouveaux thèmes, encore une fois, accompagnés de nouvelles installations interactives. Le 14 Septembre 2015, le musée a atteint les 4 millions de visiteurs.

Le musée a fêté sa première décennie le 14 Juillet 2016. En Août de la même année, la troisième partie de l’exposition s’est ouverte : la reproduction de l’intérieur d’un appartement typique de la RDA.

Financement[modifier | modifier le code]

Le musée de la RDA est un musée privé et donc ne reçoit pas d’aides gouvernementales. L’entreprise DDR Museum Berlin GmbH est dirigée par Gordon Freiherr von Godin et Quirin Graf Adelmann (Mai 2016).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes & références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]