Désassembleur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un désassembleur est un programme informatique qui traduit du langage machine (un fichier exécutable) en langage assembleur (aussi désigné sous le nom de langage « bas niveau »). Cette opération, le désassemblage, est l'inverse de celle effectuée par un programme assembleur, l'assemblage.

Il est possible de désassembler le code machine généré par un compilateur de langage haut-niveau (C/C++, Delphi, etc.), mais on n'obtiendra pas le code source du langage d'origine, juste la correspondance en assembleur du code machine. Pour réaliser cette opération, il faudrait utiliser un décompilateur.

La sortie d'un désassembleur est plus souvent destinée à lire le code de manière plus simple, plus humaine que de lire des suites de bits du code machine (même en hexadécimal), plutôt que de servir d'entrée à un programme assembleur.[réf. nécessaire] En effet, les symboles (nom des variables, étiquettes, noms des procédures) ne sont pas restitués ni même les commentaires de l'auteur (utiles pour comprendre, si l'auteur en avait écrit).

Désassembleurs gratuits et/ou libres[modifier | modifier le code]

  • Radare2 ;
  • ollydbg ;
  • Bastard ;
  • Bibliothèques libopcodes et libbfd qui font partie du paquetage GNU binutils. Elles sont utilisées par les programmes objdump et gdb ;
  • ndisasm, livré avec l'assembleur 80x86 The Netwide assembler ;
  • PVDasm (aka Proview) ;
  • BIEW ;

Désassembleurs commerciaux[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :