Déport

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dans le domaine automobile, on distingue le déport au sol et le déport à la fusée.

Déport au sol[modifier | modifier le code]

Le déport au sol est la distance entre le point d'intersection de l'axe de pivot avec le sol et le point de contact du pneu avec le sol appartenant au plan médian de la roue.

  • Il est positif si le plan médian de la roue est à « l'extérieur » du point de pivot.
  • Il est négatif dans le cas où le plan médian de la roue est à « l'intérieur » du point de pivot.

Déport à la fusée[modifier | modifier le code]

Le déport à la fusée se mesure sur l'axe de la fusée (axe de roue), entre le plan médian de la roue et le point d'intersection entre l'axe de pivot et l'axe de la fusée.

Influence du déport[modifier | modifier le code]

Le déport peut influer sur le freinage[1]. Il est principalement fixé par la jante, dont les dimensions imposent le point d'intersection du plan médian de la roue avec le sol. L'effet s'apparente à une « chasse transversale ».

Le placement du déport influence la formation de couples induits.

  • Un déport négatif induit un pincement en freinage, effet bénéfique en cas de perte d'adhérence.
  • Un déport positif induit un pincement en accélération, effet recherché sur train arrière de propulsion.

Exemples d'applications[modifier | modifier le code]

La valeur du déport peut être modifiée :

  • en repositionnant l'axe de pivot ;
  • en montant des jantes de profil différent ;
  • en interposant des élargisseurs de voie entre moyeux de roue et jantes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Patrick Michel, La préparation des voitures de rallye : traction avant Groupes N et A, E.T.A.I., coll. « Auto savoir », Boulogne Billancourt, 1er semestres 2003 (ISBN 2-7268-8528-4)