Découpure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Scoliopteryx libatrix

La Découpure, Scoliopteryx libatrix, est une espèce d'insecte lépidoptère de la famille des Erebidae (ou des Noctuidae selon les classifications).

Assez commune, elle se rencontre dans des milieux humides, berges des cours d'eau, bords des tourbières et marécages et aussi dans les jardins, parcs, lieux incultes.

Le papillon, d'une envergure de 4 à 5 cm, est visible de mars à décembre ; il est bivoltin, les adultes de la seconde génération hivernent et se réfugient dans les grottes, caves et autres abris[1]...

Chenille[modifier | modifier le code]

La Découpure, encore appelée Friande.

La chenille vit sur les peupliers et les saules[2].

Description du papillon[modifier | modifier le code]

Forme plus pâle.

Les ailes antérieures sont brun cannelle, à nuance rosée, avec les deux tiers proximaux mêlés de rouge orangé, et le bord externe très festonné[3].

Le papillon se rencontre principalement dans les milieux boisés, mais peut également se trouver dans les sous-sols, les garages et les greniers, s'il trouve un endroit sec pour l'hiver. Il se rencontre jusqu'à une altitude de 2 000 mètres. Le vol dure de juillet à octobre et, après avoir passé l'hiver, de la mi-avril à juin.

Les ailes antérieures sont brunes, de couleur cannelle foncé avec des taches rouge-orange et présentent une double ligne blanche. En bordure, elles sont fortement incisées, déchiquetées. Une ligne en zigzag, blanchâtre, court entre le bord inférieur et la ligne double[4]. Quatre taches blanches rondes apparaissent également ; deux dans les coins inférieurs des taches orange-rouge et deux au sommet. L'envergure est comprise entre 44 et 48 millimètres.

Répartition[modifier | modifier le code]

Europe, Asie, Afrique du Nord, Amérique du Nord.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Le nom scientifique « Scoliopteryx », fait référence à la bordure des ailes qui ressemble aux bordures de rideaux. Le papillon est également appelé «rouille» ou «papillon de rouille», d'après les taches de couleur rouille sur les ailes[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. L.N. Perette, F. Spill et M. Rauch, Les Papillons de la Réserve de la Biosphère des Vosges du Nord, Eguelshardt, Cicogna, 33 (N. sp.), , 324 p. (ISBN 978-2-9533006-1-1), p. 207
  2. D.J. Carter et B. Hargreaves, Guide des chenilles d'Europe, Paris, Delachaux et Niestlé, , 311 p. (ISBN 978-2-603-01444-8), p. 240-241
  3. Heiko Bellmann, Quel est donc ce papillon ? , traduction de Gérard Luquet, Les guides Nathan, 3è édition, 03/2013, (ISBN 2092786474) (ISBN 9782092786475).
  4. Modèle:Aut: Butterflies and chenilles Baarn: Tirion, 1995. (ISBN 905210204 X)
  5. = Eulen & id = 38 Krebssuppe.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]