Croisière en meurtre majeur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Croisière en meurtre majeur
Auteur Michel Honaker
Pays France
Directeur de publication Caroline Westberg
Éditeur Rageot
Collection Cascade Policier
Lieu de parution Paris
Date de parution 1993
Couverture Jean-Michel Nicollet
Nombre de pages 154
ISBN 2-7002-0029-2

Croisière en meurtre majeur est un roman de Michel Honaker.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le roman raconte l'enquête menée par Sylvain d'Entragues sur le paquebot parti du Havre en direction de New York lorsqu'un passager tombe à la mer.

Résumé[modifier | modifier le code]

Sylvain d'Entragues est un adolescent de 17 ans, il part en Amérique avec sa tante Anselma à bord du paquebot ''Le Bretagne''. Impressionné et voyageant dans une suite de luxe, il veut explorer le navire de fond en comble. Dès le début de la croisière un mystérieux personnage fixe son attention ainsi que celui de sa tante. Le soir, à table, ils font la connaissance de divers personnages parmi lesquels Mr et Mrs Dowes, Edouard-Nicolas Buso, Alfred Dambreuil et Herr von Falsenberg. À la fin du repas, Sylvain part faire un tour sur le pont. Il trouve deux hommes en train de se disputer le long du bastingage mais ceux-ci s’aperçoivent de sa présence et partent chacun de leur côté. Sylvain retourne dans sa suite et s’endort …

Le lendemain, sur les coups de onze heure, il entretient une longue discussion avec un certain Mr Petrovsky. Tante Anselma d'Entragues arrive et décide de l’inviter à dîner à leur table (en compagnie de Alfred Dambreuil et Herr Von Falsenberg). Le soir, à table, la discussion tourne autour de la Russie. À la fin du repas, Tante Anselma d'Entragues va faire la sieste, M. Petrovsky et Sylvain d'Entragues poursuivent la discussion dans la salle de musique. Au terme de la discussion, Sylvain sort sur le pont.

Tout à coup, il entend un coup de sifflet et voit des hommes d’équipage courir : un homme était tombé à la mer … Il y a du sang sur le bastingage et une écharpe nouée dessus ; un peu plus loin, on trouve une veste avec une lettre posée en évidence dessus, elle était écrite en allemand. Le paquebot a stoppé les machines, mais le corps avait coulé. La victime se nomme Helmut Werner. La lettre est remise au commandant et est traduite par M. Petrovsky. Le commandant pense que cette tragédie est l’œuvre d’un déséquilibré. De son côté, Alfred Dambreuil prend des notes.

Sylvain commence à comprendre que cet incident n’était surement pas un suicide … Il arrive à convaincre M. Petrovsky de l'aider. Ce dernier demande à pouvoir visiter la chambre de Helmut Werner en prétextant que celui-ci lui avait emprunté un livre. Il chuchota quelque chose à l’oreille du commandant, qui avait fait le déplacement. C’est à ce moment que Sylvain d'Entragues se rend compte que M. Petrovsky voyage sous une fausse identité. Son vrai nom est Piotr Illytch Tchaïkovsky (il le découvre grâce à une l'inscription P.I.T. sur ses bagages) et qu’il est un grand compositeur. Seuls quelques membres de l’équipage et le commandant le savaient. Ils retournent dans la chambre de Helmut Werner et la trouvent complètement saccagée. En la fouillant, M. Petrovsky trouve un revolver et un livre dans un tiroir secret, il feuillette le livre et y trouve une photo qu'il ne saurait décrire parfaitement.

source : Livre Croisière En Meurtre Majeur, Michel Honacker, Rageot éditeur

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Sylvain d'Entragues : Il a 17 ans, il est orphelin : ses parents sont morts dans un accident de train. C’est son premier voyage en paquebot. Il a un goût pour la psychologie.
  • M. Petrovsky/Tchaikovsky : Il est Russe, grâce à sa gouvernante il apprit le français tout jeune tout comme l’italien, l’anglais et l’allemand. Il voyage beaucoup. Ses parents l’ont inscrit à l’école de Saint-Pétersbourg à 9 ans (il avait un caractère hypersensible). Ils habitaient à Alapaev et l’ont abandonné aux portes de la ville. Plus vieux, il a travaillé au Ministère de la justice (en Russie). Il s’énerve facilement, il adore son pays, connait personnellement Léon Tolstoï (un grand écrivain) et lui écrit. Il se nomme en réalité Piotr Illytch Tchaïkovsky.
  • Ale est sévère, sèche, voutée et insupportable. Elle a un chignon gris serré, elle adore les voyages, elle a voyagé dans le monde entier. Étant jeune elle a été reçu dans les cours d’Europe et de Russie.
  • Geraldo (le steward)
  • M. et Mrs Dowes : Ils revenaient d’un voyage de noce en Europe, ils ont grand sens de l’humour.
  • Edouard-Nicolas Buso : Il part à New-York, il est inspecteur.
  • Alfred Dambreuil : Il est journaliste, il vient pour son travail.
  • Herr von Falsenberg : Il a 50 ans. C'est un ancien colonel du régiment de cavalerie de sa majesté Guillaume Ier. Il est élégant, distingué, aimable et cultivé. Il a les cheveux rares, œil persan mais n’a plus de bras gauche.
  • Helmut Werner : Il a un caractère inquiet. Il habite à Cologne. Il va être tué.

Source : Michel Honacker, Croisière En Meurtre Majeur, Rageot éditeur

Récompenses[modifier | modifier le code]

Prix Totem au salon du livre et de la presse jeunesse en 1993

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Michel Honaker s'est inspiré, pour écrire son roman, du carnet de voyage de la traversée de Tchaikovsky en 1891.
  • Les terroristes russes de la Volonté du Peuple qui inspirèrent à Dostoievski Les Démons sont évoqués dans le roman.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]

Piotr Ilitch Tchaïkovski

Lien externe[modifier | modifier le code]

Page de l'auteur aux éditions Flammarion