Criquet pèlerin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Criquets pèlerins)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Schistocerca gregaria

Le criquet pèlerin (Schistocerca gregaria), appelé aussi sauterelle tigre, est une espèce d'insectes orthoptères caelifères de la famille des Acrididae, sous-famille des Cyrtacanthacridinae et de la tribu des Cyrtacanthacridini.

Les essaims de criquets pèlerins sont depuis des siècles une menace pour la production agricole en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie. Les moyens de subsistance d'au moins un dixième de la population mondiale peuvent être affectés par cet insecte vorace. Le criquet pèlerin est potentiellement le plus dangereux des criquets ravageurs en raison de la capacité des essaims de voler rapidement sur de grandes distances. Il a de deux à cinq générations par an. La dernière grande infestation par le criquet pèlerin en 2004-2005 a provoqué des pertes significatives de la production agricole en Afrique de l'Ouest et a eu un impact négatif sur la sécurité alimentaire dans la région. Bien que le criquet pèlerin à lui seul ne soit pas responsable de famines, il peut en être un facteur déterminant.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Synonyme[modifier | modifier le code]

Selon Catalogue of Life (15 septembre 2014)[1] :

  • Gryllus gregarius Forskål, 1775 (synonyme)

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Catalogue of Life (15 septembre 2014)[1] :

  • Schistocerca gregaria flaviventris (Burmeister, 1838)
  • Schistocerca gregaria gregaria (Forskal, 1775)

Lutte contre les criquets pèlerins[modifier | modifier le code]

Depuis plusieurs années, la FAO a pris des mesures afin de lutter contre cette espèce particulièrement présente en Éthiopie, au Kenya et en Somalie. Dans des pays déjà affaiblis d'un point de vue alimentaire, ce parasite accroît le risque de pertes des cultures. Dans ces régions, l'application de pesticides chimiques ou biopesticides demeure indispensable, et malgré la pandémie de Covid-19, l'agence onusienne continue et maintient ses actions en région.

Afin de suivre l'évolution du phénomène et limiter la recrudescence, elle a également mis au point une application eLocust3, qui enregistre et transmet des données en temps réel aux centres nationaux d'observation du criquet pèlerin et au service d'information du criquet pèlerin (DLIS), basé au siège de la FAO, à Rome[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :