Covariance (équation)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

En physique théorique, une équation est dite covariante sous un groupe de transformations donné si et seulement si elle garde la même forme mathématique avant et après application d'une opération du groupe. Pour qu'il puisse y avoir covariance, il faut que les deux membres de l'équation soient des tenseurs de même ordre.

Exemples[modifier | modifier le code]

Gravitation quantique et covariance de Lorentz[modifier | modifier le code]

Des travaux récents en théorie de la gravitation quantique à boucles et en théorie des cordes laissent soupçonner que les effets quantiques de la gravitation devraient entrainer une violation mesurable de la covariance de Lorentz[1]. En particulier, la relation de dispersion énergie/quantité de mouvement d'une particule massive ne serait plus de la forme :

Des tests expérimentaux de cette violation potentielle sont actuellement en cours.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lire e.g. la revue récente : Ted Jacobson, Stefano Liberati & David Mattingly ; Lorentz violation at high energy: concepts, phenomena and astrophysical constraints, Annals of Physics 321 (2006), 150-196. ArXiv : astro-ph/0505267.