Coriscos de Scepsis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Coriscos de Scepsis (floruit vers le milieu du IVe siècle av. J.-C.) est un philosophe grec né à Scepsis, disciple de Platon.

La sixième lettre de Platon est destinée à Coriscos et à deux de ses compatriotes : le philosophe Érastos et le tyran de Scepsis, Hermias d'Atarnée. Platon précise que Coriscos et Érastos maîtrisent parfaitement la « science des formes », mais restent novices en matière politique[1]. Tous deux sont présentés comme des conseillers attitrés d'Hermias dans d'autres sources antiques (notamment dans un passage reconstitué des Philippiques de Démosthène)[2].

Coriscos est régulièrement cité dans les œuvres d'Aristote comme individu-type[3].

D'après Strabon, son fils, Nélée de Scepsis, « fut également l'auditeur d'Aristote et de Théophraste ». Théophraste lui légua sa bibliothèque qui comprenait également celle d'Aristote[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • [Goulet 1994] Richard Goulet, « Euphante d'Olynthe », dans Richard Goulet (dir.), Dictionnaire des philosophes antiques, t. II, Paris, CNRS éditions, , 456-459 p. Document utilisé pour la rédaction de l’article.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Goulet 1994, p. 456
  2. Goulet 1994, p. 457
  3. Goulet 1994, p. 458