Convention sociale démocrate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un parti politique image illustrant malien
Cet article est une ébauche concernant un parti politique malien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La convention sociale démocrate (CDS-Mogotiguiya) est un parti politique malien créé le . Il est essentiellement implanté dans le Cercle de Bougouni[1]. Son emblème est un cheval blanc sellé qui entame son galop sur un fond blanc et bleu clair[2].

Son président Blaise Sangaré s’est présenté aux élections présidentielles de 2002 et de 2007 où il a obtenu respectivement 2,21 % et 1,58 % des voix[3]


Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Le CDS-Mogotiguiya au cours des élections depuis 1992
Année Élection Scores et observations
1997 Élection présidentielle
1997 Élections législatives
1998 Élections communales
1999 Élections communales
2002 Élection présidentielle Blaise Sangaré 2,21 %[3]
2002 Élections législatives 4 députés (sur 147) [4]
2004 Élections communales environ 1 % des sièges[5]
2007 Élection des conseillers nationaux 1 conseiller national (sur 75)
2007 Élection présidentielle Blaise Sangaré 1,58 %[3]
2007 Élections législatives pas d’élu
2009 Élections communales 92 conseillers[6]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Daba Balla Keïta, Législatives partielles de Bougouni : Le jeu de poker entre Blaise et l’URD, Nouvel Horizon, 14 mai 2009 [1]
  2. 1er congrès ordinaire de la CDS: Un destrier plus piaffant que jamais, L’Essor, 8 janvier 2002
  3. a, b et c http://africanelections.tripod.com/ml.html#2002_National_Assembly_Election
  4. B.M. Sissoko, Journée parlementaire de la CDS: Des élus en phase avec la direction du parti, L’Essor, 17 septembre 2002
  5. http://www.africatime.com/mali/nouvelle.asp?no_nouvelle=123852
  6. Mali, Ministère de l’administration territoriale et des collectivités locales, Nombre de conseillers communaux obtenus par partis, 2009 [2]