Continents à la dérive

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Continents à la dérive
Auteur Russell Banks
Genre Roman
Version originale
Titre original The Continental Drift
Éditeur original Harper
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Lieu de parution original New York
Date de parution originale 1985
ISBN original 978-0-34533-021-5
Version française
Traducteur Marc Chénetier
Lieu de parution Paris
Éditeur Acropole
Date de parution 1987[1]
Nombre de pages 346
ISBN 2-7357-0059-3

Continents à la dérive (titre original : Continental Drift) est un roman de Russell Banks paru en 1985.

En France, le roman est d'abord traduit sous le titre Terminus Floride en 1987, avant d'être réédité sous le titre Continents à la dérive en 1994.

Résumé[modifier | modifier le code]

Situé au début des années 1980, le roman narre deux histoires, dans lesquelles Banks explore la relation entre deux personnages éloignés en apparence, mais rapprochées de fait par la mondialisation que Banks compare au phénomène géologique de la tectonique des plaques. Le premier, Bob Dubois, est un ouvrier de la Nouvelle-Angleterre qui se dirige vers la Floride dans l'espoir de trouver un bon filon ; le second est Vanise Dorsinville qui, depuis Haïti, rejoint aussi la Floride. Il s'agit d'un roman ouvertement politique, qui s'est donné pour objectif de « détruire le monde tel qu'il est ».

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

En 1985, peu après lla publication de Continental Drift, Banks devient lauréat du Prix John Dos Passos.

Éditions[modifier | modifier le code]

Édition originale américaine
  • (en) Russell Banks, Continental Drift, New York, Harper,‎ 1985
Éditions françaises

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Première édition sous le titre Terminus Floride.