Constantin Ier d'Iméréthie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Constantin Ier d'Imérétie
Constantine I and Michael I, kings of Imeretia (Gelati fresco).jpg
Constantin Ier et Michel d'Iméréthie sur une fresque du XVIe siècle au Monastère de Ghélati.
Fonction
Roi d'Iméréthie (d)
Biographie
Décès
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
კონსტანტინე IVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Famille
Bagration (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Fratrie
Autres informations
Religion

Constantin Ier d'Iméréthie (en géorgien კონსტანტინე I ; mort en 1327) est un roi d'Iméréthie (Géorgie occidentale) de la dynastie des Bagrations. Il règne de 1293 à 1327.

Fils du roi géorgien David VI Narin par sa première épouse Tamar Amanelisdze, fille d'un noble géorgien, Constantin Ier succède à son père sur l'Iméréthie, une large portion de l'actuelle Géorgie. Il ne règne que sur la partie ouest de la Géorgie mais a quand même la titulature de « Roi des Kartvels, des Abkhazes, des Rans, des Arméniens... ». Sa capitale est la ville de Kutaisi et il se déclare indépendant de la domination mongole mais doit faire face à plusieurs problèmes financiers. De plus, son frère Michel Bagration mène contre lui une révolte au cours de laquelle Constantin Ier perd les provinces de Racha et du Nord-Iméréthie.

Constantin Ier meurt en 1327 sans descendance. Le trône d'Iméréthie revient à son frère cadet Michel qui devient roi sous le nom de Michel Bagration.

Sources[modifier | modifier le code]